Conférence des évêques de France : les réactions de la communauté catholique en Bourgogne

La cathédrale Saint-Bénigne à Dijon / © Dalila Iberrakene FTV
La cathédrale Saint-Bénigne à Dijon / © Dalila Iberrakene FTV

La Conférence des Evêques de France se tient à Lourdes du 3 au 8 novembre, les évêques ont rencontré des victimes d'abus sexuels pour la première fois. La communauté catholique dijonnaise a réagi à cette prise de conscience.

Par F.L. (et AFP)

A Lourdes, les évêques ont rencontré des victimes d'abus sexuels
Sous la pression de nouveaux scandales, les 118 évêques catholiques de France ont ouvert leur assemblée samedi 3 novembre à Lourdes en promettant de prendre leur "juste part" dans la "réparation" des victimes de pédophilie, dont quelques-unes ont été accueillies dans l'après-midi pour la première fois dans la cité pyrénéenne.

La communauté catholique rappelle : "la justice avant tout"
A l'occasion des messes dominicales, une équipe de France 3 Bourgogne a pu aller au devant des paroissiens dijonnais, afin de recueillir leur ressenti au sujet de l'orientation prise par les Evêques de France.
Ces derniers ont réagi de façon unanime, par rapport aux abus sexuels dans l'Eglise : la justice est la réponse principale.
Une paroissienne déclare "Ce n'est pas parce qu'ils sont prêtres qu'ils sont hors la loi, hors la Justice".
Un autre dit "Pour moi c'est un problème de foi en question, , c'est un péché, si la personne a commis une faute, quitte à cette personne de répondre judiciairement".

De façon générale, il semble que la communauté catholique discute de cette nouvelle orientation des prêtres, et la parole se libère.
Néanmoins, un paroissien a commenté "il faut peut-être une certaine révolution dans l'église pour pouvoir évoluer un petit peu"

Le reportage de François Latour et Dalila Iberrakene
 
Conférence des évêques de France : les réactions de la communauté catholique en Bourgogne


 

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus