Conseil régional de Bourgogne : François Patriat a présidé la dernière session avec un “pincement au cœur”

François Patriat, sénateur et président PS de la région Bourgogne (archives)
François Patriat, sénateur et président PS de la région Bourgogne (archives)

A partir du 1er janvier 2016, les régions Bourgogne et Franche-Comté ne formeront qu’une. Les conseillers régionaux bourguignons ont tenu la dernière assemblée avant la fusion vendredi 13 novembre 2015. "J’ai un petit pincement au cœur" a dit François Patriat à France 3 Bourgogne. 

Par B.L.


C’est une page qui se tourne pour les élus régionaux et notamment pour le président PS François Patriat.
Élu en avril 2004, il était aux commandes de la région depuis 11 années. Il avait auparavant été conseiller régional de Bourgogne de 1981 à 1986. 

"La région a évolué. Nous l’avons fait évoluer, c’est une fierté, vers une grande région demain. Une région, dont beaucoup de responsables politiques à travers les âges ont rêvé, la Bourgogne Franche-Comté", a déclaré le président sortant, en évoquant le chemin parcouru. 



François Patriat a reçu de nombreux messages pour saluer son départ.
Citons notamment celui de François Sauvadet, député-président UDI du conseil départemental de Côte-d'Or, qui brigue la présidence de la future région Bourgogne Franche-Comté.

Le député européen et conseiller régional de Saône-et-Loire Arnaud Danjean (Les Républicains) a aussi tweeté sur "l'ultime session du conseil régional de Bourgogne & de François Patriat, adversaire politique mais président respectable & homme de valeur".

Quant à Ludovic Rochette (Les Républicains), vice-président du conseil départemental de la Côte-d'Or et président de l'Association des maires de Côte-d'Or, il déclare qu'il a "une pensée" pour son "ami François Patriat à l'occasion de sa dernière session. En espérant qu'il aura un Grand successeur".



François Patriat n'a pas été choisi comme candidat à la présidence de la grande région Bourgogne-Franche-Comté.
C'est Marie-Guite Dufay, présidente sortante PS de la région Franche-Comté, qui est chargée de mener la bataille en vue des élections régionales qui auront lieu les dimanches 6 et 13 décembre 2015. 

Qu'y a-t-il au programme de la dernière session ?

Malgré l’émotion qui devrait régner dans une partie de l’assistance, la séance restera studieuse. Les élus vont examiner au total 378 dossiers de demande de subvention pour un montant global de 50,7 millions d’euros.

Parmi les points à l’ordre du jour, on trouve notamment :
  • le contrat de redynamisation du site de défense de Dijon et de son agglomération
  • les contrats urbains de développement économique avec les agglomérations de Nevers, Auxerre, Sens et Mâcon
  • la convention régionale de cohésion urbaine et sociale (CRUS) de Beaune
  • le contrat de développement touristique de la rivière Seille
  • le classement de trois nouveaux sites en réserves naturelles régionales (tourbières du Morvan,  mardelles de Prémecy et la Loire)
  • sept nouveaux contrats territoriaux 2015-2017
  • les traditionnels rapports de l’exécution budgétaire 2015.

Le reportage de Caroline Jouret et Jean-Louis Saintain

Intervenants :
  • Emmanuelle Coint, Présidente (PR) du Groupe Bourgogne Dynamique au Conseil Régional de Bourgogne
  • François Patriat, Président PS du Conseil Régional de Bourgogne

Dernière session Conseil Régional
C'était la dernière session aujourd'hui vendredi 13 novembre du Conseil Régional de Bourgogne. Une session un peu particulière, empreinte d'émotion. En ouverture de séance, le président François Patriat, a prononcé le dernier discours de sa mandature : un discours en forme d' hommage à tout ceux qui ont contribué au développement et à la bonne tenue de cette institution au service de la population et des territoires. Caroline Jouret / Jean-Louis Saintain

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus