​​​​​​​Covid : face à l’afflux de patients, le CHU Dijon Bourgogne a modifié l’accueil des tests en drive

L’épidémie de coronavirus progresse en France et en Bourgogne. De plus en plus de gens veulent se faire tester, ce qui provoque un engorgement. Le CHU Dijon Bourgogne a donc modifié son dispositif pour les tests en "drive".

Le CHU de Dijon a installé un "drive" pour pratiquer des tests de dépistage de coronavirus Covid- 19.
Le CHU de Dijon a installé un "drive" pour pratiquer des tests de dépistage de coronavirus Covid- 19.

Comment faire pour aller passer un test au drive du CHU de Dijon ?


Passer un test de dépistage dans sa voiture en se rendant sur le parking du CHU, rue du recteur Marcel Bouchard à Dijon : c’est le dispositif de dépistage massif qui avait été mis en place au mois de mai. 

 Au départ, cette structure traitait  40 tests par jour, aujourd’hui on en est à près de 700 ! Il est vrai que les tests PCR (par prélèvement nasal) pratiqués au drive sont remboursés par la Sécurité sociale et qu'ils pouvaient être réalisés sans ordonnance.

Mais, le nombre grandissant de patients a entraîné un allongement des délais pour obtenir les résultats des tests. Au début du mois de septembre, c’était aux alentours de 48 heures. Aujourd’hui, il faut généralement compter au moins 5 jours, voire davantage.

"N’allez pas vous faire tester sans ordonnance, cela permettra de mieux suivre le virus", demandaient de nombreux médecins face à un système débordé. 
"Cette forte affluence, qui témoigne de l’intérêt de la population pour les opérations de dépistage, est à saluer. Néanmoins, elle induit à certaines heures des temps d’attente importants et des problématiques de circulation routière", indique la préfecture de la Côte-d'Or, qui a décidé de changer d’approche.

Désormais, "toute personne souhaitant se faire dépister devra préalablement obtenir un rendez-vous en composant le numéro d'appel unique : 03-80-66-90-77".

Une plateforme téléphonique de prise de rendez-vous a été activée depuis lundi 21 septembre à 7h30.

"Les personnes se présentant au drive sans confirmation de rendez-vous (SMS) à partir du mardi 22 septembre ne seront plus prises en charge", précise la préfecture.

 Reportage de Sylvain Bouillot, Rodolphe Augier et Margaux Martin avec :
-des patients
-Pascal Guerard, chef du pôle de biologie et pathologie du CHU Dijon Bourgogne

 

Qui sont les personnes prioritaires pour les tests Covid au drive du CHU de Dijon ? 


Par ailleurs, "une priorisation" est mise en place selon les critères du ministère de la Santé sur des plages horaires prédéfinies pour :

-les personnes avec ordonnance
-les personnes symptomatiques et cas contacts orientés par la CPAM
-les dépistages pour convenance personnelle ou à la demande de l’employeur ou de l’école.

Ce nouveau dispositif a pour objectif de "garantir la qualité de l’accueil des usagers et l’obtention d’un résultat dans des délais rapides".

A noter que l’ouverture d’un second site de dépistage est actuellement à l’étude dans la région.

 
Illustration.
Illustration. © Yoann Etienne / France 3 Bourgogne

 

Le drive du CHU Dijon Bourgogne, mode d’emploi


Où ?
Le drive est situé rue du recteur Marcel Bouchard à Dijon (parking de l'ESIREM)

Horaires ?
Le drive est ouvert 7 jours sur 7, de 7h du matin à 17h. La plateforme téléphonique de réservation est ouverte 7 jours sur 7 de 7h30 à 19h

Comment ?
Le jour de l'examen, il faut se munir de sa carte vitale, ainsi que de l'ordonnance ou des coordonnées de son médecin traitant.


Outre la modification de l'accueil au drive du CHU de Dijon, de nouvelles restrictions entrent en vigueur lundi 21 septembre, compte-tenu de l'augmentation du taux d'incidence qui atteint 80 cas pour 100 000 habitants dans le département de Côte-d'Or : renforcement du port du masque, fin de l’autorisation d’ouverture tardive (au-delà de 02 h 00) accordée à plusieurs débits de boisson de la commune de Dijon, contrôles renforcés...)

 
Des prélèvements sont effectués pour dépister les personnes qui ont contracté le virus covid-19.
Des prélèvements sont effectués pour dépister les personnes qui ont contracté le virus covid-19. © Anne Berger / France Télévisions

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société