• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon, Genlis : la campagne de vaccination contre la méningite débute sur plus de 150 communes

© Damien Rabeisen
© Damien Rabeisen

Les 17-24 ans qui résident, étudient ou travaillent sur les bassins de vie de Dijon et Genlis, peuvent se faire vacciner contre le méningocoque W à partir de ce 1er octobre. 40 000 jeunes sur plus de 150 communes sont concernés.

Par C.R.

► Les modalités 

Deux solutions pour les 17-24 ans concernés par cette campagne d'une ampleur inédite :

- consulter un médecin généraliste. Il prescrit le vaccin, qui est ensuite délivré gratuitement en pharmacie ;

- prendre rendez-vous dans un centre de vaccination: soit au centre départemental de vaccination du CHU (gratuit), soit au centre de prévention et de santé universitaire (CPSU) sur le campus (pas d’avance de frais).

Les premiers rendez-vous sont prévus le mardi 2 octobre sur le campus. La campagne démarre doucement le 1er octobre, les autorités sanitaires espèrent qu'elle va  s'intensifier dans les prochains jours.

Reportage : Maryline Barate, Damien Rabeisen
Avec : Emma Cardot
           Dr. Michel Duong, centre départemental de vaccination - service maladies infectieuses CHU de Dijon
 
Début de la campagne de vaccination

 

► Quelques rappels

L'ARS explique qu'entre décembre 2017 et juin 2018, "quatre cas d’infections invasives à méningocoque W liés à la même bactérie que celle du campus, ont été rapportés chez des jeunes adultes, étudiants et non étudiants, dans les bassins de vie de Dijon et Genlis.

Les étudiants ayant développé la maladie n’étaient pas encore à l’université en 2017 et n’avaient pas été ciblés par la première campagne de vaccination. Ce qui suggère que la bactérie continue à circuler dans la population des bassins de vie de Dijon et Genlis, en particulier chez les jeunes adultes."

Les jeunes qui ont été vaccinés au cours de la campagne de vaccination 2017 contre le méningocoque W sur le campus de Dijon sont protégés. Ils n’ont donc pas besoin de renouveler leur vaccination.

Les personnes vaccinées contre la méningite C selon le calendrier vaccinal ne sont pas protégées contre les méningocoques W. Seul le vaccin tétravalent (A, C, W, Y) protège 5 ans contre le méningocoque W.

40 000 jeunes sont concernés par cette nouvelle campagne.
 
Méningite, quelques chiffres clé


► S'informer

Un numéro vert fonctionne jusqu’au 12 octobre 2018 : 0.805.200.550, du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures. Toutes les informations sont accessibles sur le site internet de l'ARS
 
La campagne d'information lancée par l'ARS. / © ARS
La campagne d'information lancée par l'ARS. / © ARS

A lire aussi

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus