Dijon : le groupe des 58 contre le glyphosate dépose plainte

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.L.

Le Collectif Glyphosate 21 a lancé une campagne de test en janvier 2019 pour détecter des traces de glyphosate dans les urines d'une soixantaine de volontaires. Les tests sont tous revenus positifs. Cette fois, les volontaires ont porté plainte individuellement mercredi 3 avril.

Dépôt de 58 plaintes mercredi

A 14h à la Cité Judiciaire de Dijon, 58 plaintes pénales ont été déposées par les membres du collectif Glyphosate 21 au tribunal de grande instance, à la suite des résultats positifs au glyphosate obtenus aux tests d'urine.


"Le glyphosate est dans nos corps"

Les membres du collectif "Campagne Glyphosate 21" l'ont dit à la lecture des tests effectués sur les urines des volontaires : tous les participants aux tests ont des traces de glyphosate dans leur corps, alors que ces tests ont été effectués en période hivernale quant les cultures sont au repos.



Plusieurs actions sont menées à travers la France entière et le but pour les différents collectifs est de pouvoir accumuler suffisamment de plaintes pour porter une plainte collective au Pôle "Santé Publique" du tribunal de grande instance de Paris.



Troisième session d'analyses

Alors que la deuxième session d'analyses concernait 68 personnes le 16 mars dernier, une prochaine session d'analyses est envisagée en juin à Quetigny.



L'Association "Les Amis de la Terre" explique ce que sont les glyphosates : ces herbicides utilisés largement en agriculture et sylviculture, dans les parcs et espaces publics : https://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/glyphosate_briefingmedia-2.pdf

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité