Dijon : quand des jeunes filles cassent les codes en apprenant à coder

18 Dijonnaises, âgées de 13 à 15 ans, passent une semaine de vacances à s'initier à la programmation informatique grâce au stage Girls'R Coding. / © Maryline Barate / France 3 Bourgogne
18 Dijonnaises, âgées de 13 à 15 ans, passent une semaine de vacances à s'initier à la programmation informatique grâce au stage Girls'R Coding. / © Maryline Barate / France 3 Bourgogne

Après Rennes et Nantes, Girls'R Coding débarque à Dijon. Un stage d'initiation à la programmation informatique, exclusivement destiné aux jeunes filles, y est organisé du 24 au 28 février 2020. Objectif, susciter des vocations car ce secteur manque cruellement de main-d'œuvre féminine.

Par Maryline Barate



Elles ont entre 13 et 15 ans et ont décidé de sacrifier une semaine de vacances pour s'initier à la programmation informatique. 18 Dijonnaises - élèves de 4e, 3e et Seconde - participent au stage Girls'R Coding hébergé par le groupe scolaire Saint-Joseph.

Deux par deux, dans une ambiance studieuse, elles ont une semaine pour créer un site internet sur le thème de leur choix. Les formateurs ne les font pas partir d'une page blanche. On n'apprend pas à fabriquer ses propres algorithmes en quelques heures seulement.

Mais, les duos doivent réellement mettre les mains dans le cambouis. Les langages html et CSS commencent à dévoiler leurs secrets. Ces développeuses en herbe modifient les lignes de codes d'un modèle pour élaborer le contenu de leur site ainsi que son design. Elles personnalisent leur site en choisissant son agencement, sa forme, sa couleur ainsi qu'en insérant des images et des animations.


 
Alexia et Solène, deux participantes au stage Grils'R Coding de Dijon. / © Maryline Barate/ France 3 Bourgogne
Alexia et Solène, deux participantes au stage Grils'R Coding de Dijon. / © Maryline Barate/ France 3 Bourgogne


Alexia et Solène, par exemple, ont décidé de créer un site de sondages en ligne, sur des thèmes parfois très quotidiens comme sur des grands événements. « C'est un peu comme un forum où les gens peuvent exprimer leurs idées, débattre », explique Solène. « On trouve que cela manque sur internet. », renchérit Alexia.


Les deux copines semblent apprécier le stage : « ce n'est pas bourrage de crâne. On apprend plein de choses mais de façon ludique. On découvre aussi qu'on n'a pas besoin d'être excellent en maths pour faire du codage. C'est un bonus mais on peut réussir aussi en étant logique et en se formant. C'est aussi pour nous, les filles ! » Solène souhaiterait d'ailleurs travailler dans le domaine de la cryptologie.

 
Les langages html et CSS commencent à dévoiler leurs secrets grâce aux formateurs du stage Girls'R Coding. / © Maryline Barate/ France 3 Bourgogne
Les langages html et CSS commencent à dévoiler leurs secrets grâce aux formateurs du stage Girls'R Coding. / © Maryline Barate/ France 3 Bourgogne


Casser les stéréotypes de genres et l'autocensure des jeunes filles, voilà justement l'objectif des organisateurs de ce stage. Le concept de GirlsCoding a été fondé à l’École Polytechnique de Lausanne en Suisse par un groupe d’étudiants à partir d'un constat édifiant : la parité est loin d'être atteinte dans les métiers de l'informatique et du numérique. Seulement 15% des développeurs chez Google, Apple, Twitter, Facebook, Linkedin et Yahoo sont des femmes.


Même constat en France où ces stages entièrement gratuits commencent à essaimer. «  Dans notre pays, seulement 33 % des femmes travaillent dans le numérique. C'est trop peu ! On souhaite donc permettre aux jeunes filles de se projeter très tôt dans leurs choix d'orientation vers ces métiers. On leur fait également rencontrer des femmes inspirantes qui ont créé leurs start-up. On leur propose aussi des visites comme le PC connecté de la ville de Dijon ou des démonstrations d'imprimantes 3D. On reste très concrets pour qu'elles puissent se dire "oui, ça peut être fait pour moi !" », détaille Mathias Crouzet, du GIE Informatique Banque Populaire à l'origine de ce stage. 

 
Lilou et Marie, élèves de 3e, apprennent à coder grâce au stage Girls'R Coding à Dijon.
Lilou et Marie, élèves de 3e, apprennent à coder grâce au stage Girls'R Coding à Dijon.

« A l'école, j'ai des copains qui codent un peu. Je me trouvais un peu ridicule face à ça. Et comme je suis assez compét', j'ai eu envie de m'y mettre aussi. Je me suis dit : "pourquoi les garçons sauraient faire, et pas moi ?" », plaisante Lilou qui, avec son amie Marie, prépare un site pour aider l'internaute à trouver son style vestimentaire.


« Il faut que ce soit joli et clair ! » A quelques mètres de là, sur un autre poste, Elsa et Naïla peaufinent la mise en page de leur site consacré aux séries TV. Un site où l'on peut les noter, poster son avis et répondre à des quizz.


Pour ces deux collégiennes, aucun frein psychologique à l'œuvre. « Ma maman est développeuse informatique. », sourit Naïla. « Je souhaite le devenir aussi. Ce métier va changer le monde, c'est déjà le cas en fait. », complète Elsa. Et Naïla de poursuivre : «  même si on ne veut pas en faire son métier, c'est important de savoir comment cela marche. On est entouré de lignes de codes avec internet, les réseaux sociaux, les applications smartphones, les jeux vidéos... On devrait apprendre cela à l'école ! »

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus