• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : Revoir en vidéo l'inauguration du musée des beaux-arts !

Il y a beaucoup de monde devant le musée des beaux-arts de Dijon pour l'inauguration en présence du ministre de la Culture / © Manon Millet
Il y a beaucoup de monde devant le musée des beaux-arts de Dijon pour l'inauguration en présence du ministre de la Culture / © Manon Millet

Le musée des beaux-arts de Dijon a rouvert ses portes au public, après 10 ans de travaux. Du vendredi 17 au dimanche 19 mai 2019, trois jours de festivités sont prévus pour célébrer cette métamorphose spectaculaire. Un événement à suivre sur France 3 Bourgogne. 

Par Fatima Larbi

La métamorphose du musée des beaux-arts de Dijon 
 

Vous pouvez revoir l'émission spéciale sur la réouverture du musée des beaux-art en cliquant sur la vidéo ci-dessous. Vous découvrirez notamment les coulisses d'un chantier extraordinaire grâce à un documentaire tourné pendant les travaux.
 

Emission spéciale musée des beaux-arts de Dijon



Retour sur la cérémonie d'ouverture

Le musée des beaux-arts de Dijon, entièrement métamorphosé, a rouvert ses portes au public vendredi 17 mai !
Après l'inauguration officielle le matin, c'est en début de soirée qu'a eu lieu la cérémonie d'ouverture au public.

D'abord, en compagnie du funambule Mathieu Hibon et du contrebassiste Bakus (compagnie Underclouds) qui se sont produits place de la Sainte-Chapelle.

Puis, l'ouverture du musée au public venu nombreux découvrir le palais des Ducs de Bourgogne métamorphosé.
Un moment fort à revivre avec notre Facebook live.
 


Si vous voulez découvrir le musée métamorphosé, n'oubliez pas : il restera ouvert jusqu'à minuit vendredi soir et samedi soir pour la Nuit des musées !

 

L'inauguration officielle 


L'inauguration a eu lieu en présence de Franck Riester, ministre de la Culture et de Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

 

Reportage de Christophe Tarrisse, Elsa Bezin, Jean-Christophe Leduc et Valérie Jonnet 


Parmi les invités, il y avait notamment l'ancien président de la République François Hollande; le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius, Frédéric Mitterrand qui fut ministre de la Culture de 2009 à 2012... 

 
De g. à d. : Nathalie Koenders, Franck Riester, Yan-Pei Ming, François Hollande, Marie-Guite Dufay et Frédéric Mitterrand lors de la visite inaugurale du musée des Beaux-Arts de Dijon / © FTV
De g. à d. : Nathalie Koenders, Franck Riester, Yan-Pei Ming, François Hollande, Marie-Guite Dufay et Frédéric Mitterrand lors de la visite inaugurale du musée des Beaux-Arts de Dijon / © FTV


Vendredi 17 mai l’émission Ensemble c’est mieux ! à 10h50 a été entièrement consacrée à cet événement : voir le REPLAY
 



Vendredi 17 mai France 3 Bourgogne a aussi diffusé une page spéciale musée des beaux-arts de Dijon dans le JT de midi : voir le REPLAY 

 

Pendant trois jours de fête,  du vendredi 17 au dimanche 19 mai, des animations exceptionnelles permettront au public de découvrir ce nouvel écrin. 
 

Un chantier qui a duré 10 ans !

Bienvenue au musée des beaux-arts de Dijon, un des seuls musées de France installés dans un palais urbain, avec le Louvre.

Ce chantier, qui a duré 10 ans, est l’un des plus grands qu’ait connu la ville. Pour éviter une fermeture complète, les travaux se sont répartis en deux tranches 2008-2013 et 2016-2019, avec uniquement 17 semaines de fermeture totale.


 
Le musée des beaux-arts de Dijon / © François Latour
Le musée des beaux-arts de Dijon / © François Latour



 

♦ Qu'est-ce qui change ?

On attend environ 400 000 visiteurs par an et l’entrée reste gratuite.

• La surface d’exposition passe de 3500 à 4200 m2. En tout, ce sont 50 salles réparties sur 4 niveaux, auxquelles s’ajoutent 2 salles d’expositions temporaires. Un lieu entièrement accessible à tous.
© Antoine Marquet
© Antoine Marquet

• Le parcours de l’’exposition permanente a été entièrement repensé. Il suit le fil de l’histoire de l’Antiquité au 21e siècle, avec comme fil directeur des collections exposées dans des salles de la même époque que les œuvres : dans les salles du 15e siècle il y aura des oeuvres du Moyen Age et dans les salles datant du 19e il y aura des oeuvres du 19e.
Un choix qui n’empêche pas des déclinaisons thématiques dans certaines salles.

• Les lieux, entièrement rénovés, s'ouvrent sur la ville. L’extension contemporaine, donnant sur la rue Longepierre, offre une vue exceptionnelle sur les toits et les rues du vieux Dijon.
Dans les salles du 19e, des fenêtres ont aussi été rouvertes permettant aux passants de jeter un œil sur l’intérieur du musée depuis la rue.

• Désormais, l’entrée du musée se fera depuis la place de la Sainte-Chapelle, devenue piétonne.
L'entrée a été déplacée place de la Sainte-Chapelle / © Arnaud Lefèvre
L'entrée a été déplacée place de la Sainte-Chapelle / © Arnaud Lefèvre


♦ Y aura-t-il de nouvelles œuvres ?


Ce sont en tout 1500 œuvres qui vont être exposées, dont 20 % changeront régulièrement.

A l’occasion de cette métamorphose, mille œuvres ont fait l’objet d’une restauration, partielle ou complète.  Certaines d’entre elles étaient oubliées. Elles ont quitté les réserves pour rejoindre les salles d’exposition. On peut redécouvrir un magnifique lit art nouveau ou encore une pendule Boulle. Certains tableaux n’avaient pas été montrés au public depuis très longtemps. C’est le cas du tableau Mort de Sénèque ou encore  Les deux veuves d’un chef indien se disputant les honneurs du bûcher de Lagrenée.

A l'occasion de l'exposition L'homme qui pleure, deux tableaux de Yan Pei-Ming vont être exposés temporairement aux côtés de ceux de la collection permanente,  en regard d’œuvres plus anciennes.
Les tableaux de Yan Pei-Ming seront exposés temporairement aux cotés de ceux de la collection permanente du musée / © Antoine Marquet
Les tableaux de Yan Pei-Ming seront exposés temporairement aux cotés de ceux de la collection permanente du musée / © Antoine Marquet

Certaines œuvres exposées,  qui avaient été altérées par le temps, ont retrouvé leur faste d’antan. Dans la salle des sculptures, la peinture du plafond datant du 18e siècle, La glorification du gouvernement de Bourgogne de Pierre-Paul Proud’hon, a retrouvé tout son éclat.

 

♦ Quelle est la première exposition temporaire ?


A l’occasion de l’inauguration du musée, on pourra aussi découvrir la première exposition temporaire intitulée L’homme qui pleure. Elle présente une cinquantaine d’œuvres de Yan Pei-Ming, artiste contemporain dijonnais, mondialement reconnu.
Elle sera ouverte au public jusqu’au 23 septembre 2019.


 
Le musée des beaux-arts de Dijon - les salles du 20e siècle / © Manon Millet
Le musée des beaux-arts de Dijon - les salles du 20e siècle / © Manon Millet

 

♦ Quel est le programme de ce week-end de festivités ?


Pour le week-end d’ouverture, les horaires ont été aménagés : 
le musée des beaux-arts métamorphosé sera ouvert vendredi de 19h à minuit, samedi de 9h30 à minuit et dimanche de 9h30 à 18h00.

De nombreux spectacles ont été programmés pour fêter ce moment majeur de la vie culturelle dijonnaise :

► Vendredi 17 mai

Le funambule Mathieu Hibon  et le contrebassiste Bakus de la compagnie Underclouds s'installeront place de la Sainte-Chapelle à 19h00. 


Samedi 18 mai 

C’est le génie créatif de la compagnie Transe Express qui va rythmer la journée. Trois poupées géantes aux robes démesurées vont déambuler au milieu de la foule avec dans leurs jupons une clique de petits tambours. Ils démarreront à 11 h00 de la place Notre-Dame et à 21h30 de la place de la Sainte-Chapelle.

A partir de 22h30 place de la Libération Cristal palace de la compagnie Transe Express animera la soirée qui correspond aussi à la 35e nuit européenne des musées. Un orchestre perché sur un lustre spectaculaire, au sol un orchestre de bal pour un spectacle où la magie opère et où le bal devient spectacle.


Dimanche 19 mai

A 15h et 17 h 00 place des Ducs, la compagnie Deux virgules six couverts présente un spectacle sonore et satirique.
La fanfare théâtrale de la compagnie les Grooms ( La baronnade) déambulera à 14h00 16h00 et 18h00 autour du musée.

 
Pour sa BD "Ducs de Bourgogne", Jean-Louis Thouard s'est inspiré de la série "Game of Thrones". / © Fatima Larbi
Pour sa BD "Ducs de Bourgogne", Jean-Louis Thouard s'est inspiré de la série "Game of Thrones". / © Fatima Larbi
 

A découvrir aussi "Ducs de Bourgogne", le nouvel album de Jean-Louis Thouard, paru aux Editions Faton basées à Dijon. Cette BD  revisite l'histoire de Philippe le Hardi, Jean sans Peur, Philippe le Bon et Charles le Téméraire, à travers des illustrations inspirées de la célébrissime série "Game of Thrones".

Ils ont visité le musée en avant-première : les journalistes de la presse nationale et régionale

Jeudi 16 mai, une visite de presse était organisée pour que les médias découvrent les nouvelles salles du musée.
France 3 Bourgogne faisait partie de la visite et les confrères de la presse nationale ont livré leurs premières impressions.
Le reportage de François Latour et Tiphaine Pfeiffer
Intervenants :
  • Catherine Franclin, critique d'art - revue Art Press
  • Isabel Pasquier, critique d'art - France Inter
  • Caroline Paul, animatrice - France Bleu Bourgogne
Dijon : la presse nationale découvre le musée des Beaux-Arts rénové

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus