Dijon : une exposition consacrée à Gustave Eiffel, natif de la ville

Gustave Eiffel est né à Dijon (Côte-d'Or) en 1832. Une exposition lui est consacrée en ce moment, à l'hôtel Despringles. Ses descendants l'ont découverte ce samedi.

Gustave Eiffel est mort il y a presque un siècle. Mais son nom, son œuvre et son aura ont traversé le temps et s'invitent dans les mémoires de chacun.

L'hôtel particulier Despringles, rue Monge à Dijon, accueille pour quelques jours une exposition consacré au célèbre ingénieur, né le 15 décembre 1832 dans la ville-préfecture de Côte-d'Or.

Ce samedi 9 octobre, les arrières-arrières-petits enfants de Gustave Eiffel ont fait le déplacement à Dijon pour découvrir cette exposition. Des descendants intarissables quand il s'agit d'évoquer la vie et l'œuvre de leur aïeul.

"Il n'avait pas beaucoup d'argent, donc il fallait qu'il soit plus inventif. Un pont c'est du fer, tout le monde achète le fer a peu près au même prix, donc il faut en mettre moins, ou le construire plus rapidement", raconte Sylvain Yeatman-Eiffel.

Ce fut la grande force de l'ingénieur dijonnais. Au point qu'il fut beaucoup copié. "Vous avez à la fois des œuvres ignorées et des œuvres attribuées à tort. On avance vraiment beaucoup sur la façon de départager la véritable œuvre de Gustave Eiffel des fausses œuvres d'Eiffel", explique Myriam Larnaudie-Eiffel, présidente de l'association des descendants de Gustave Eiffel.

De l'homme intime, on sait peu de choses. Ses descendants n'ont que quelques vieux souvenirs de leurs grands-parents. Et le film Eiffel qui sort mercredi au cinéma, avec notamment Romain Duris, n'en dira pas plus. C'est une fiction semble-t-il très romancée.

Exposition "Le Dijonnais Gustave Eiffel", à l'hôtel Despringles à Dijon, 47 rue Monge. Accès gratuit vendredi 8, samedi 9 et dimanche 10 octobre de 10h à 18h.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture patrimoine