• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Foot : Dijon écope d’un point de pénalité avec sursis pour des cris racistes

Le match entre Dijon et Amiens a été interrompu quelques minutes après des cris racistes adressés au capitaine amiénois. / © NICOLAS GOISQUE/MAXPPP
Le match entre Dijon et Amiens a été interrompu quelques minutes après des cris racistes adressés au capitaine amiénois. / © NICOLAS GOISQUE/MAXPPP

La sanction de la Commission de discipline de la LFP est tombée. Dijon se voit infliger une pénalité d'un point avec sursis suite à des cris racistes lancés par un supporter lors d’un match au stade Gaston-Gérard vendredi 12 avril 2019.
 

Par B.L.

Les faits remontent au mois d’avril, lors d’un match comptant pour la 32e journée de Ligue 1. Dijon recevait Amiens. Le capitaine d'Amiens Prince Gouano a été l’objet de cris racistes venus des tribunes. La rencontre avait été interrompue plusieurs minutes.

« J'ai entendu des bruits de singe. Honnêtement sur le coup, j'étais choqué. Je me suis dit qu'on est au XXIe siècle, on est en France donc cela est impossible. Donc je me suis retourné pour voir d'où provenaient ces bruits là et j'ai pu localiser la personne. En quelque sorte, je lui ai donné une seconde chance en lui disant : "Qu'est- ce que tu fais ? C'est bien à moi que tu fais ça ?". Eh oui, il a confirmé, il a refait ces bruits. Donc, à partir de là, c'est inadmissible",  avait déclaré Prince Gouano.

Le club de Dijon a identifié l'auteur des insultes racistes qui a été interpellé" et le DFCO avait porté plainte. En revanche, Prince Gouano avait déclaré qu'il ne souhaitait pas déposer plainte : "Il faut que je lui pardonne", avait-t-il dit.

Régulièrement, des incidents racistes perturbent les rencontres de football un peu partout en Europe.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus