Foot : Lyon bat Dijon qui trouve l’addition trop salée

Le défenseur dijonnais Valentin Rosier (à gauche) aux prises avec le Lyonnais Nabil Fekir lors du match de Ligue 1 Dijon-Lyon vendredi 20 avril 2018 / © PHILIPPE DESMAZES / AFP
Le défenseur dijonnais Valentin Rosier (à gauche) aux prises avec le Lyonnais Nabil Fekir lors du match de Ligue 1 Dijon-Lyon vendredi 20 avril 2018 / © PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le scénario de la 34e journée de Ligue 1 de football a tourné au cauchemar pour Dijon battu par Lyon. L’arbitre n'avait "visiblement pas envie de voir les fautes lyonnaises", estiment les Dijonnais. "Il faut arrêter de vilipender les arbitres", répond le président de l'OL.

Par avec AFP

Lyon s’est imposé 5 à 2 face à Dijon vendredi 20 avril 2018 et consolide sa troisième place au championnat de France de football.
L’Olympique lyonnais a ouvert la marque grâce à un but de Memphis Depay (4e), suivi par Houssem Aouar (50e), Nabil Fekir (53e), Bertrand Traoré (77e) et Maxwell Cornet (82e).



Pourtant, de l’avis général, les Lyonnais n’étaient pas au meilleur de leur forme : manque de concentration et de rigueur, d'impact dans les duels… Autant de faiblesses qui leur ont fait perdre 16 points cette saison contre des équipes de la seconde moitié du classement telles Dijon (12e, 42 points) qui avait d'ailleurs obtenu le résultat nul à l'aller (3-3).

C’est Naïm Sliti qui a relancé deux fois le Dijon FCO en réalisant un doublé sur un tir lointain qui a surpris Anthony Lopes (26e) et sur la reprise d'un centre de la droite de Valentin Rosier après que Ferland Mendy a tardé à dégager le ballon (56e).



"Une faute oubliée"

Dijon aurait même pu prétendre obtenir un penalty pour une faute oubliée de Rafael sur Wesley Saïd (65e) juste avant que Jordan Marie ne tire juste à côté (66e).

"Il y a eu des occasions des deux côtés. Lyon nous est supérieur, on le sait dès le départ. Les Lyonnais méritent de jouer le podium avec une belle équipe. Par rapport à l'aller, cette équipe est beaucoup plus solide et c'était un sacré challenge d'obtenir ne serait-ce qu'un résultat nul. Après, il y a des faits de jeu", estime Olivier Dall'Oglio, l’entraîneur de Dijon.

Je vous laisse finir, sinon je serais convoqué


"Parfois, on sent que l'on est un petit club. On le ressent. Je n'ai pas pour habitude de dire cela. Là, c'était clair, net et précis. Nous avons bien compris. Il y a quand même un penalty flagrant, une grosse faute qui mérite un avertissement sur un joueur déjà averti. Cela veut dire une exclusion. L'arbitre le sait. Voilà, je vous laisse finir, sinon je serais convoqué et je n'ai pas envie de me plaindre. Tout le monde a vu ce qui s'est passé", conclut le coach dijonnais.

Le président de l'OL proteste


"Quand je lis qu'Olivier Dall'Oglio dit avoir  été volé par l'arbitre et que je regarde les statistiques du match je me dis que s'il est suspendu ce ne sera pas volé ! Il faut arrêter de vilipender les arbitres surtout avec de telles statistiques !, déclare Jean-Michel Aulas


La fiche technique du match Dijon-Lyon


A Dijon (Stade Gaston-Gérard) : Lyon bat Dijon 5 à 2 (1-1) lors de la 34e journée de Ligue 1 de football

-Arbitre : F. Schneider
-Temps: doux et ciel dégagé
-Terrain : en bon état
-Spectateurs: 15.102

Possession de balle:
-Dijon: 39 %
-Lyon: 61 %

Buts :
-Dijon : Sliti (26, 55)
-Lyon : Depay (4), Aouar (50), Fekir (53), B. Traoré (77), Cornet (82)

Avertissements :
-Dijon : Kwon (37)
-Lyon : Rafael (31), NDombèlé Alvaro (70)

Les équipes :
-Dijon: Reynet - Rosier, Varrault (cap) (Yambéré 45), Djilobodji, Haddadi - Marie, Amalfitano, Kwon, Sliti (Massouema 85), Sammaritano (Chafik 87) - Saïd
Entraîneur : Olivier Dall'Oglio

-Lyon: A. Lopes - Rafael (Tete 87), Marcelo, J. Morel, Mendy - NDombèlé Alvaro (Ferri 83), Tousart, Fekir (cap) (Cornet 73), Aouar - B. Traoré, Depay
Entraîneur : Bruno Genesio




Sur le même sujet

Les + Lus