Histoires 14-18 : Maurice Maréchal, un violoncelliste dans la guerre

© France 3 Bourgogne - (c) Collection Musée de la musique, Paris.
© France 3 Bourgogne - (c) Collection Musée de la musique, Paris.

Né à Dijon en 1892, Maurice Maréchal, violoncelliste, premier prix du Conservatoire de Paris en 1911, a 22 ans lorsqu'il est mobilisé en 1914. Ce jeune homme ne peut se passer de musique. Des copains de tranchée lui fabriquent un violoncelle avec une caisse de munitions. 

Par Caroline Jouret

Maurice Maréchal a été un artiste de renommée internationale. Il s'est produit en concert sur les scènes du monde entier. Malgré la célébrité qu'il a connu en son temps, bien peu de musiciens le connaissent aujourd'hui, car son oeuvre a en grande partie été dispersée ou perdue. Après sa carrière de concertiste, Maurice Maréchal a enseigné au conservatoire de Paris entre 1942 et 1963. 
 / © Fonds Durosoir - Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - France 3 Bourgogne
/ © Fonds Durosoir - Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - France 3 Bourgogne
Ce que l'histoire retient de la vie de cet artiste, c'est son extraordinaire amour de la musique. Dans ses carnets de guerre conservés à la Bibliothèque de France, il raconte son quotidien d'août 1914 à février 1919. Soldat au 274e Régiment d'Infanterie, Maurice Maréchal a passé toute la guerre au front : Chemin des Dames, Neuville-Saint-Vaast, Haudremont, les Eparges, et jusqu'à Verdun. 
 / © Fonds Durosoir - Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - France 3 Bourgogne
/ © Fonds Durosoir - Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - France 3 Bourgogne
En 1915, des copains de tranchée, Plicque et Neyen, tous deux menuisiers, lui fabriquent un violoncelle de campagne dans une caisse de munitions et avec des morceaux de porte de chêne. Cet instrument qui fait la guerre avec lui, il le baptise "Le Poilu". 
 / © Fonds Durosoir - Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - France 3 Bourgogne
/ © Fonds Durosoir - Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - France 3 Bourgogne
Maurice Maréchal fait de la musique pour les offices religieux, il joue pour les soldats au cantonnement. Son talent lui vaut d'être convié à se produire devant les hauts gradés, généraux et maréchaux du grand quartier général. C'est ainsi que Foch, Mangin, Gouraud, Joffre, et Pétain ont gravé leur signature sur le bois de l'instrument.   
Le violoniste Lucien Durosoir, le pianiste Henri Magne, le compositeur André Caplet, le violoncelliste Maurice Maréchal, ont formé un petit ensemble qui se produisait devant l'Etat-Major pendant la Grande Guerre. / © Fonds Durosoir - Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - France 3 Bourgogne
Le violoniste Lucien Durosoir, le pianiste Henri Magne, le compositeur André Caplet, le violoncelliste Maurice Maréchal, ont formé un petit ensemble qui se produisait devant l'Etat-Major pendant la Grande Guerre. / © Fonds Durosoir - Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - France 3 Bourgogne
"Le Poilu" de Maurice Maréchal est aujourd'hui conservé au musée de la musique à la Cité de la Musique à Paris. Reproduit à l'identique à l'occasion du Centenaire de la Première guerre mondiale par le luthier Jean-Louis Prochasson, il a servi au spectacle " le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le Poilu" d'Emmanuelle Bertrand. Ce spectacle mêle la musique du violoncelle à la lecture d'extraits des carnets de guerre de Maurice Maréchal. 


Histoires 14-18 : Marcel Maréchal, un violoncelliste dans la guerre
Source archives : - Cité de la Musique de Paris - Fonds Durosoir  - France 3 - C. Jouret

Histoires 14-18 il y a cent ans : le violoncelliste Maurice Maréchal

Equipe : Caroline Jouret - Alain Tixier (Images)- Jean-Renaud Gacon (Son) - Francis Nivot (lumière)
Remerciements au Musée de la musique (Cité de la Musique à Paris), et au Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux.




A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus