Pourquoi Jordan Marié, du DFCO, se retrouve mêlé (malgré lui) à l'affaire Aminata Diallo/Kheira Hamraoui

Publié le
Écrit par Lisa Guyenne .

Le nom du milieu de terrain dijonnais a été cité par l'avocat de la joueuse du PSG Aminata Diallo, mercredi 21 septembre, sur le plateau de l'émission TPMP. Une exposition dont le DFCO se serait bien passé.

Mais que vient-il faire dans cette affaire ? Jordan Marié, milieu de terrain formé et intégré au DFCO, se retrouve involontairement mêlé à la sulfureuse affaire Aminata Diallo/Kheira Hamraoui. 

Diallo aurait recherché "casser une rotule" sur Google en référence à la blessure de Jordan Marié

Ce 21 septembre dans la soirée, l'avocat d'Aminata Diallo est interviewé sur le plateau de TPMP. Sa cliente vient alors d'être remise en liberté après cinq jours passés en détention provisoire. Aminata Diallo est poursuivie pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs", soupçonnée d'avoir commandité l'agression de sa coéquipière du PSG Kheira Hamraoui en novembre 2021. 

Parmi les éléments qui pèsent contre Aminata Diallo : une recherche qu'elle aurait effectuée sur Google, "comment casser une rotule" (sachant que Kheira Hamraoui a été frappée en particulier aux jambes lors de son agression). Sur TPMP ce mercredi, son avocat Mourad Battikh réagit à cette accusation : "Il y a effectivement une recherche qui a été faite mais elle n'a jamais écrit "comment casser une rotule". Il y a eu une recherche sur "casser une rotule", explique Mourad Battikh... Et c'est là que Jordan Marié entre en scène.

Il y a un individu, un joueur de foot, qui s'appelle Jordan Marié, qui faisait son retour le 23 octobre, quelques jours avant cette recherche d'Aminata Diallo. Jordan Marié allait jouer son match à Grenoble, d'où est originaire Aminata Diallo. Et devinez ce qui est arrivé à ce monsieur ? Il s'est cassé la rotule, et il en parle en disant "ma rotule est en angle droit".

Maître Mourad Mattikh

"C'est lunaire"

Une exposition médiatique pas vraiment au goût du club dijonnais. Contacté ce mercredi, le DFCO balaie la polémique : "Il n'y a rien à dire ! Jordan Marié n'a rien à se reprocher. Il n'a aucun lien avec Aminata Diallo et Kheira Hamraoui." Surtout, le club pointe du doigt des imprécisions dans la déclaration de l'avocat de la joueuse parisienne.

"Déjà, il ne s'est pas cassé la rotule, c'était une rupture des ligaments croisés. Et le match contre Grenoble, il ne l'a pas joué ! Il était blessé depuis août, il n'a fait aucun des deux matchs contre Grenoble."

DFCO

Jordan Marié, quant à lui, ne veut pas s'étendre sur le sujet et préfère rester discret, comme à son habitude. Hypothèse avancée par son entourage : "Les avocats d'Aminata Diallo ont cité son nom parce que ça collait à peu près à leur récit, ils se sont sans doute basés sur l'interview donnée à France Bleu avant le match contre Grenoble parce que ça tombait bien, mais ils auraient pu trouver n'importe quel autre joueur, inventer n'importe quelle autre histoire pour essayer d'étayer leur défense."

Sur les réseaux sociaux, les internautes ne semblent pas y croire davantage : "Jordan Marié n'avait rien demandé...", "C'est lunaire là vraiment", "Un mensonge grotesque, il n'a jamais disputé ce match, cet avocat est prêt à mentir devant des millions de téléspectateurs pour protéger une protagoniste", peut-on lire sur Twitter.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité