À Dijon, le restaurant Cibo et son chef Angelo Ferrigno remportent leur première étoile Michelin

Dévoilé ce 18 janvier, le palmarès 2021 Michelin a décoré d'une première étoile le restaurant Cibo à Dijon. L'établissement du chef Angelo Ferrigno rejoint les trente-six restaurants primés de la Bourgogne-Franche-Comté. Trois restaurants étoilés en 2020 ont été déclassés.

Avec le Cibo, Dijon compte désormais quatre restaurants étoilés en 2021.
Avec le Cibo, Dijon compte désormais quatre restaurants étoilés en 2021. © Cibo restaurant / Facebook

La Bourgogne-Franche-Comté compte désormais 36 restaurants primés par le guide. Elle compte un nouveau promu : le Cibo à Dijon. La cuisine de son chef, Angelo Ferrigno, été récompensée par une première étoile lors du palmarès 2021 du guide Michelin, dévoilé ce 18 janvier à la tour Eiffel à Paris.

Le jeune chef de 28 ans a déjà un nom dans le milieu de la gastronomie dijonnaise. Sacré plus jeune chef étoilé de France en 2016 lorsqu'il dirigeait la brigade de la Maison des Cariatides, il a ouvert le Cibo en juin 2020, à deux pas du restaurant précédent.

Côté prix spéciaux, le relais Bernard-Loiseau de Saulieu (Côte-d'Or) a été distingué par le prix Passion dessert grâce au talent de son chef-pâtissier Aymeric Pinard. La cuisine durable (utilisation d'un potager, de produits locaux) de Jean-Michel Lorain, chef de La Côte-Saint-Jacques à Joigny, a été décorée d'une étoile verte Michelin.

Une année marquée par les fermetures

L'année 2020 fut une année très particulière pour ces établissements, touchés une grande partie de l'année par des fermetures à l'épidémie de Covid-19. Le guide Michelin est l'un des rares guides à avoir maintenu son palmarès et ses critères d'évaluation.

"Face à cette crise sans précédent, il nous semblait important de maintenir cet événement cher aux restaurateurs et aux amateurs de bonnes tables, explique Gwendal Poullenec en introduction de la remise des prix. Il n'était pas question sortir une année blanche sans nouveau palmarès."

Plus d'étoiles en Haute-Saône

Trois établissements ont été rétrogradés en Bourgogne-Franche-Comté. À Montbéliard, le Saint-Martin a perdu son étoile. Le Jardin des remparts à Beaune change de formule et rouvrira ses portes en février 2021 sous un autre nom, Garum, et proposera une cuisine "sans superflu, ni contraintes". La Haute-Saône n'a plus de représentant étoilé : après le décès de son cuisinier Jean-Michel Turin en juillet 2020, le restaurant du château de Vauchoux a fermé en décembre.

En Bourgogne-Franche-Comté, la répartition des restaurants aux macarons est inégale. La grande majorité gravite autour du vignoble bourguignon, de Dijon (Côte-d'Or) à Mâcon (Saône-et-Loire). On trouve à Chagny que se trouve le seul restaurant décoré de trois étoiles dans la région, la Maison Lameloise.

Sur la carte ci-dessous, vous trouverez les restaurants étoilés 2020 de la région avec leurs spécialités. N'hésitez pas à privilégier le plein écran pour afficher la liste.

Avec à présent quatre tables primées, Dijon est la ville qui compte le plus d'étoilés en Bourgogne-Franche-Comté en 2020. La Côte-d'Or est le département qui abrite le plus de restaurants primés (14 établissement en 2021), tandis que la Nièvre et la Haute-Saône n'en possède aucun. 

►Suivez en direct, à partir de midi, la cérémonie de remise des étoiles Michelin en direct de la tour Eiffel

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture guide michelin cuisine patrimoine