Éruption solaire, jets de particules... Pourquoi y a-t-il eu autant d'aurores boréales cette nuit en France ?

Dans la nuit du vendredi 10 mai, la France a été touchée par un évènement magnifique : des aurores boréales historiques ont illuminé son ciel. Des jets de particules liés à des éruptions solaires sont la cause principale de ce phénomène.

Un ciel magnifique, couvert de violet et de rose : dans la nuit du vendredi 10 mai, les Français ont pu apercevoir un paysage inoubliable. Des aurores boréales ont illuminé toute la France, permettant à des photographes de prendre des photos sublimes dans tout l'hexagone.

À l’origine, ce phénomène météorologique provient du soleil. Comme la Terre, cette étoile a un cycle d'activité magnétique au cours duquel son comportement suit un schéma connu : il commence par une faible activité, puis, il va rentrer dans un pic solaire, avant de retomber dans des périodes plus faibles.

Pendant ce cycle de onze ans, le soleil rejette de la matière ionisée, plus communément appelé plasma, qui embarque un champ magnétique. Au cours de son trajet, il rencontre le bouclier magnétique terrestre et va essayer de le contourner. Il réussit à le faire... sauf aux pôles, où les particules accélèrent et affrontent les gaz de notre atmosphère.

► À LIRE AUSSI : EN IMAGES : Un ciel rose et violet, la Bourgogne illuminée par des aurores boréales historiques !

Selon l'Agence Spatiale Canadienne, "ces collisions génèrent de minuscules éclats lumineux qui emplissent le ciel de voiles colorés," visibles principalement dans ces endroits.

Des éruptions solaires en lien avec ce phénomène

Un détail a permis à toute la France de voir ces aurores boréales : le plasma solaire évacué ne correspondait pas un vent calme, comme à son habitude, mais à une éruption. Ce vendredi 10 mai, dans la nuit, L’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) a estimé que l'indice de l'activité géomagnétique planétaire était au plus haut, soit neuf sur une échelle de neuf.

Cette perturbation magnétique était donc importante, et elle a permis l'apparition de ces phénomènes à notre latitude. D'autres aurores boréales pourraient avoir lieu en France en 2024. Le soleil est actuellement à son maximum solaire. En ce moment, le risque d'éruptions solaires est le plus élevé. Préparez, donc, les appareils photos pour d'autres clichés extraordinaires.