Pluies diluviennes, grisaille, brouillard... La météo désastreuse en Bourgogne a-t-elle des effets sur notre moral ?

La pluie et la grisaille continuent de sévir sur toute la Bourgogne. Elles sont accompagnées d'un effet secondaire : la mauvaise humeur. De nombreuses personnes se sentent tristes, malheureuses voire déprimées. Mais, le mauvais temps a-t-il vraiment un effet sur notre humeur ?

Vous vous sentez triste lorsqu'il fait gris et pluvieux ? Vous avez envie de rester sous votre couette, de ne pas bouger et de ne rien faire ? Si vous êtes Bourguignon, vous n'avez pas été gâté : la grisaille sévit depuis de longues semaines en Bourgogne. Selon le site Météo-Ville, Dijon cumule 138 heures d'ensoleillement en avril, soit moins que Strasbourg, Lille ou Paris.

► À LIRE AUSSI : "Nous avons un temps merdique depuis novembre" : dépité, cet agriculteur a perdu "8 mois de travaux" dans l'orage de grêle du 1er mai

La cité des Ducs est l'une des villes les moins ensoleillées de France. Une question se pose pour tous les Bourguignons déprimés : peut-on faire le lien entre le temps et l'humeur d'une personne ? 

Une histoire de molécules ?

D'un point de vue scientifique, un lien direct entre la météo et notre humeur n'a jamais été prouvé. En revanche, une étude réalisée en 2021 a conclu qu'une personne passant plus de deux heures et demie exposée à la lumière extérieure avait des épisodes dépressifs moins sévères qu'un patient ordinaire.

L'exposition à la lumière naturelle est également associée à une baisse de la fatigue ou à une sensation d'être plus heureux. Pour de nombreux spécialistes, ce lien est associé à la sécrétion, ou non, de la mélatonine. C'est un composé chimique qui permet de réguler l'horloge biologique, ou le rythme circadien, qui joue un rôle direct sur notre humeur.

Sérotonine

L'Inserm affirme que "la luminosité extérieure peut stimuler ou diminuer sa production". Donc, l'ensoleillement jouerait sur notre humeur. Un lien peut également être établi avec la sérotonine, le neurotransmetteur qui permet de produire la mélatonine.

La sérotonine, surnommée "l'hormone du bonheur", est également utilisé pour traiter la dépression. Pour Manon Dumesnil, psychologue clinicienne à Pouilly en Auxois, "le manque de sérotonine peut entraîner du stress, de la fatigue et un manque d'enthousiasme qui peut s'apparenter à des troubles dépressifs".

► À LIRE AUSSI : Burn-out : mieux connaitre ce syndrome d’épuisement professionnel pour mieux le soigner

En revanche, d'autres psychiatres tempèrent le rôle de la sérotonine dans la régulation de l'humeur. Joanna Moncrieff, professeure de psychiatrie critique et sociale à l’University College de Londres explique à nos collègues de National Geographic que "nous ne disposons absolument pas de preuves dignes de ce nom qu’elle ait quoi que ce soit à voir avec la dépression".

La température joue aussi un rôle important

La chaleur est le deuxième facteur qui jouerait un rôle sur notre humeur. Une étude publiée dans l'American Meteorological Society explique que le bonheur d'une population est maximal lorsqu'il fait 13,9°C. Quand il fait plus froid, ou plus chaud, les personnes sondées sont moins heureuses.

D'autres études soutiennent cette théorie, comme celle publiée sur le site SSRN. Ce papier publié par l'université de Montréal estime même que les températures ont un gros effet sur la fatigue, le stress et le bonheur. En revanche, aucune étude ne lie la pluie à une certaine humeur.

Un remède : "il faut sortir" !

Mais alors, comment faire pour remédier à ce blues associé au manque de soleil, ou à un épisode dépressif saisonnier ? Clément Guillet, psychiatre à l'hôpital de la Chartreuse à Dijon, donne un remède : la luminothérapie. "C'est simple, efficace et cela permet de passer un bon hiver. C'est le traitement de référence pour ceux qui souffrent."

D'autres conseils sont également prodigués par Manon Dumesnil : "Il faut sortir, s'aérer l'esprit, marcher une demi-heure. Le corps a besoin d'être en dynamisme pour pallier ce manque de luminosité." Vous savez, donc, ce qu'il vous reste à faire avant l'arrivée des beaux jours.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité