"Manger sereinement et pas cher" : à Dijon, l'ouverture du Crous Truck' rencontre un franc succès auprès des étudiants

Pour faire face au problème de la restauration étudiante à Dijon (Côte-d'Or), le Crous a décidé d'ouvrir un food-truck dans le centre-ville. À 11h30, il est déjà plébiscité par de nombreux étudiants des écoles avoisinantes.

"Jusqu'à maintenant, il n'y avait pas vraiment de restaurants étudiants à proximité". De nombreux étudiants ont trouvé une solution éphémère dans le centre-ville de Dijon ce lundi 13 novembre. Le Crous, en partenariat avec la ville, y a installé un food-truck.

Dès l'ouverture, il y a foule : 30 à 40 personnes font la queue pour pouvoir goûter au plat à 3,30 euros pour les non-boursiers et un euro pour les autres. "Depuis le précédant mandat, la ville de Dijon a pris 6 000 étudiants. Dans le même temps, le restaurant Maret, qui a brûlé en 2014, n'est pas opérationnel. Il n'y avait donc pas de solution de qualité et sociale pour les étudiants," explique Denis Hameau, conseiller métropolitain chargé de l'enseignement supérieur.

► À LIRE AUSSI - VIDÉO. L'attente interminable des étudiants devant les restaurants universitaires du Crous de Dijon

La métropole et le Crous se sont donc rapprochés pour répondre à ce besoin, car entre l'école supérieure de musique, Sciences Po et la BSB, plus de 3 000 étudiants ont cours au centre-ville. Avant la mise en place de ce food-truck, ils devaient faire, au minimum, 20 minutes de transports pour accéder au restaurant universitaire.

Plusieurs options au menu

"C'est enfin une bonne opportunité pour manger seinement et pas cher, et changer de la malbouffe et des fast-food," estime Romain Lemontey, étudiant à Sciences Po. Ce lundi, il a décidé de prendre le plat du jour : le sauté de volaille avec un yaourt au chocolat et un beignet en dessert. 

D'autres étudiants croisés sur place optent plutôt pour du riz avec des haricots verts, la seule option végétarienne du menu. "Le repas est confectionné dans notre restaurant universitaire de Montmuzard, donc il change tous les jours" explique Fernando Monteiro, chef de cuisine pour le Crous dijonnais. Tous les plats sont servis froids.

Une solution transitoire

Denis Hameau l'explique bien : cette situation reste transitoire, en attendant de trouver un restaurant fixe. "Il faut trouver les locaux, d'autres investisseurs... Cela ne se fait pas tout de suite. Mais, il est important que l'on apporte une solution de qualité." 

En attendant, le Crous Truck' sera ouvert de 11h30 à 13h30, le lundi et le jeudi au niveau du 3 rue du docteur Maret, et le mardi et le mercredi au 29 rue Sambin.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité