Quel bilan pour les thermes de Santenay pour sa première saison ?

Publié le
Écrit par Alexandre Baudrand avec Gaël Simon
Le centre a été inauguré avec une année de retard en raison du coronavirus.
Le centre a été inauguré avec une année de retard en raison du coronavirus. © Christophe Gaillard / France Télévisions

Ce samedi 6 novembre, les thermes de Santenay (Côte-d'Or) concluront leur première saison de cure. Inauguré cette année après près de 3 décennies de fermeture, le centre de soin a accueilli près de 900 visiteurs, alors qu'il en espérait 500.

"Le cadre est quand même unique ! Quand on voit dehors la couleur des vignes, c'est vraiment une période magnifique". Ces curistes savourent leur plaisir et profitent de l’orange flamboyant de l’automne alors que leurs vacances thermales touchent à leur fin. Cette année, ils ont été près de 900 à se rendre aux thermes de Santenay (Côte-d'Or), qui avait enfin ouvert ses portes après une inauguration retardée à cause de la pandémie de coronavirus. Le centre de soin conclut sa saison ce samedi 6 novembre. L’heure du bilan est donc venue.

Et le bilan est plutôt bon. L’établissement tablait sur 500 réservations pour sa première saison, il en compte 400 de plus. Le public a bien été au rendez-vous.

Des curistes venus de Bourgogne

Les thermes ont notamment bénéficié de l’intérêt des Bourguignons. "Nous avons eu une grande majorité de curistes locaux, des gens de la région qui faisaient une cure sur d'autres stations, et cette année, ils avaient l'occasion d'avoir une station sur place, dans leur région, et donc ils ont souhaité en profiter", précise Christophe Pérez, directeur des thermes de Santenay.

La venue des curistes a-t-elle eu des conséquences pour l'économie globale de Santenay, petit village aux 1 000 âmes ? Difficile d’évaluer l’apport des visiteurs, mais les commerçants reconnaissent que l’ouverture des thermes, qui était attendue depuis plus de 2 décennies, est une bonne chose.

"Les curistes, on ne sait pas forcément si cela a eu un impact ou pas, parce qu'ils ne se présentent pas forcément en tant que curistes quand ils viennent acheter du vin. Donc, certes, je pense que ça a apporté un petit peu de vente mais ce n'est pas forcément quantifiable", confie Constance Muzard, caviste à la cave coopérative de Santenay

Pour une première saison avec le thermalisme, ça a été très bien. On a été très satisfait.

Hervé Delavoreille, président de l'Agence de tourisme de Santenay

Hervé Delavoreille, président de l'agence de tourisme de Santenay salue de son côté l’inauguration du centre, premières thermes à ouvrir depuis 20 ans en France. "L'agence a beaucoup répondu aux demandes de curistes qui nous demandaient des logements, ce qu'il y avait à faire… Je crois que c'est une bonne affaire pour tout le monde".

Après cette saison, la commune espère une année 2022 encore meilleure. Il y a déjà plus de 300 réservations pour fin mars, date à laquelle les cures vont reprendre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.