Vaccin : 10 000 doses Janssen débloquées pour la Côte d’Or, département où le virus Covid-19 circule le plus

La circulation du Covid-19 en Côte d’Or ne baisse pas assez-vite. ARS, préfecture et médecins du CHU alertent ce lundi 7 juin. Le département est celui où le taux d'incidence est le plus élevé dans l'hexagone. Des doses de vaccin supplémentaires sont débloquées.

Les médecins de réanimation et la directrice du CHU de Dijon ce lundi 7 juin
Les médecins de réanimation et la directrice du CHU de Dijon ce lundi 7 juin © Mélissa Genevois / France Télévisions

"Le Zenith doit fait salle comble tous les jours !"  C’est la demande des médecins réanimateurs du Chu de Dijon. Ils s’exprimaient dans le cadre d’une conférence de presse organisée par l’Agence régionale de Santé, la préfecture et le CHU.

Après avoir été longtemps moins touchée durant la troisième vague, le département est aujourd’hui celui où le virus circule le plus en France. Alors qu’il recule fortement ailleurs, le taux d’incidence stagne en Côte d’Or. Il est de 136 nouveaux cas hebdomadaires pour 100 000 habitants selon les chiffres publiés dimanche 6 juin.

Pas de variant identifié pour l’instant

Plus étonnant, la cause de cette stagnation reste inexplicable. "On ne sait pas. Rien n’explique la situation de la Côte d’Or aujourd’hui, reconnait Pierre Pribile, le directeur général de l’ARS. On va procéder à des séquençages pour vérifier qu’il n’y a pas une souche particulière qui circulerait sur le territoire, même si nous n’avons aucun indice en ce sens." 

Dans les Landes, autre département français où la circulation du virus ne recule plus, c'est la diffusion du variant indien qui inquiète.

10 000 vaccins Janssen supplémentaires

Pour limiter les risques, l’accent est mis sur la vaccination. "Nous avons obtenu des allocations de doses considérables pour le département de la Côte d’Or" souligne Pierre Pribile. 28 000 injections sont prévues cette semaine. "Des rendez-vous vont être disponible dès aujourd’hui" insiste Pierre Pribile.

Par ailleurs, 10 000 doses de vaccin Janssen supplémentaires sont allouées au département de la Côte d’Or. Destinées aux personnes de plus de 55 ans, elles ne nécessitent qu’une dose. Elles seront disponible sans rendez-vous dans les centre de vaccination de Brazey-en-Plaine et au Zenith de Dijon.

La phase 3 du déconfinement maintenue

Egalement présent, Fabrien Sudry, le préfet de Côte d’Or. S’il appelle les Côte-d'Oriens au respect des gestes barrière et encourage la vaccination, il ne remet pas en cause, pour l’instant, la phase 3 de déconfinement prévue mercredi. "Je fais confiance. Mais nous restons attentifs. L’épidémie est toujours là. Elle n’est pas terminée. Le virus circule encore. Il ne faut pas se projeter sur l’étape suivante."

En revanche, le port du masque sera maintenu. "Je n’envisage pas de revenir sur l’obligation du port du masque dans l’espace public sur l’agglomération de Dijon et le centre-ville de Beaune. Je n’envisage pas de revenir sur l’interdiction de consommation d’alcool sur l’espace public. Pour le moment, ce n’est pas possible" explique Fabien Sudry. Le préfet de Côte d’Or précise que des adaptations seraient mises en œuvre, "si la situation devait évoluer". Il ne précise pas si ces adaptations vont dans le sens d’un relâchement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19