Covid-19 : le gouvernement réfléchit à des mesures pour dissuader les Français d'aller skier en Suisse notamment

Le gouvernement français envisage de prendre "des mesures restrictives et dissuasives" pour empêcher les Français d'aller skier à l'étranger, notamment en Suisse, pendant les vacances de Noël alors que les remontées mécaniques seront fermées en France dans les stations de ski.
© JEAN-CHRISTOPHE BOTT - maxPPP
La fermeture des remontées mécaniques dans les stations de ski en France laisse un goût amer aux professionnels du tourisme déjà impactés par des mois de crise sanitaire.
En montagne, et dans le Jura notamment, on s'inquiète d'une éventuelle fuite des clients vers les pistes suisses voisines du Haut-Doubs et Haut-Jura.

Faudra-t-il ouvrir son coffre, et montrer ses équipements de ski en passant à la frontière ?

C'est la question que commencent à se poser les Francs-Comtois, frontaliers des premières pistes helvètes. 

"S'il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français" et pour "ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France", a expliqué le chef de l'Etat Emmanuel Macron après avoir reçu le Premier ministre belge Alexander de Croo. "Nous aurons des mesures restrictives et dissuasives" qui "seront affinées dans les prochains jours avec le gouvernement et en fonction de la clause de revoyure qu'on a prévue vers le 11 décembre", a-t-il précisé.

Emmanuel Macron a dit comprendre "l'angoisse (...) des élus de montagne et des professionnels" et a assuré que tout était fait pour "pouvoir recommencer au plus tôt possible en janvier" les activités montagnardes "quand on aura une visibilité" sur l'épidémie de Covid-19. Mais, a-t-il souligné, les stations sont "des lieux de brassage" où "il fait nuit à partir de 17 heures" et où "on se retrouve dans des lieux qu'on a loués à plusieurs. On sait que c'est comme cela qu'on s'infecte et donc on cherche plutôt à l'éviter" pour "ne pas sacrifier tous les efforts qu'on fait".

La Belgique prévoit déjà des contrôles à ses frontières 

Suisse et Espagne ont prévu d'ouvrir leurs pistes, la France, l'Allemagne et l'Italie non. Le ministre belge a également jugé nécessaire "une solidarité entre pays" européens sur ce dossier et a prévenu que des contrôles seraient faits aux frontières de la Belgique pour les Belges qui iraient en vacances à l'étranger.

Dans le Jura, l'épidémie dans un creux inquiétant à trois semaines des vacances de Noël

Dans le Jura, le préfet David Philot a expliqué que l'heure n'était pas aux vacances de Noël. Le département est toujours en plein dans la seconde vague. Les dernières données ne sont pas bonnes.

Le taux de reproductivité du virus est en train de remonter depuis plusieurs jours. "Je crains qu’on ne prenne la mauvaise pente, si on continue comme ça, ça va repartir et pas après les fêtes, avant les fêtes" a expliqué David Philot, préfet du Jura. Les stations de ski du Jura resteront ouvertes et pourront proposer des activités nordiques. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
suisse international ski sport stations de ski économie tourisme coronavirus/covid-19 santé société