Alerte à la pollution de l'air en Bourgogne-Franche-Comté ce samedi 15 janvier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Johanna Albrecht
L'organisme de surveillance de la qualité de l'air ATMO BFC alerte sur les niveaux de pollution dans la région, dès le samedi 15 janvier
L'organisme de surveillance de la qualité de l'air ATMO BFC alerte sur les niveaux de pollution dans la région, dès le samedi 15 janvier © Carte ATMO BFC

L'organisme de surveillance de la qualité de l'air ATMO BFC et les préfectures du Doubs, du Jura et du Territoire de Belfort lancent une alerte à la pollution pour ce samedi 15 janvier. Les conditions météos sont notamment en cause.

Du soleil, un ciel clair, très peu voire pas de vent, et des températures froides : ces conditions climatiques, associées au trafic routier et aux émissions engendrées par le chauffage des foyers, ont engendré un nouvel épisode de pollution de l’air, qui va se manifester dès ce week-end dans la région.

L’organisme ATMO BFC, qui surveille la qualité de l’air en Bourgogne-Franche-Comté, prévoit que les seuils d’alerte pollution, des 50 μg/m3 de particules fines par jour seront dépassés à partir du samedi 15 janvier. Les préfectures du Doubs ont donc déclenché en conséquence la procédure d’information et de recommandations au public.

Attention aux personnes fragiles

Dans le Doubs, le Jura et le Territoire de Belfort, la préfecture conseille aux personnes fragiles, principalement les femmes enceintes, les personnes de plus de 65 ans et les jeunes enfants, ainsi que les personnes souffrants de problèmes cardiaques et/ou respiratoires, d’éviter les activités physiques intenses (en plein air comme en intérieur) et de limiter ses déplacements sur les grands axes routiers en particulier aux heures de pointe. Il est également conseillé aux habitants d’adopter une conduite « apaisée » en voiture, pour essayer de réduire sa vitesse à 70 km/heure sur les axes secondaires, de privilégier le covoiturage et les transports en commun.

Autres conseils pour limiter la durée et l’impact de cet épisode de pollution aux particules fines : ne pas chauffer son logement au-delà de 19 degrés Celsius, et essayer de ne pas utiliser de bois pour se chauffer si cela est possible.

Gratuité des transports à Besançon

En raison de ce pic de pollution, l'agglomération du Grand Besançon Métropole a décidé de rendre gratuit tous les transport en commun du réseau Ginko. Les bus, tram et car seront donc accessibles à tous, et les valideurs billetiques ne décompteront pas de tickets aux pass qui pourraient leur être présentés. Les parkings relais du réseau seront disponibles en libre accès.

Limitations de vitesse entre Montbéliard, Belfort, Héricourt et Delle

Dans l’aire urbaine de Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle, des mesures complémentaires sont adoptées par la préfecture : cette zone est, en effet, soumise à un Plan de protection de l’atmosphère (PPA) pour réduire les émissions de particules. En conséquence, les limitations de vitesse sont réduites de 20 km/h par rapport aux limitations habituelles sur l’A36, dès lors qu’elles étaient de 90 km/h ou plus. Sur les axes secondaires, lorsque la limitation de vitesse habituelle est de 80 km/h ou plus, elle est limitée à 70 km/h pendant l’épisode de pollution. Ces mesures s’appliqueront dès le samedi 15 janvier à 7 heures.

La situation pourrait persister dimanche et lundi, si le vent ne se lève pas d’ici là. Pour le moment, Météo France prévoit des niveaux de vent similaires tout le week-end.

Mise à jour : l'alerte est reconduite pour ce dimanche 16 janvier. Plus de détails sur notre article.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.