• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : le cross training a la cote !

Dans cette salle de cross training de Chalezeule près de Besançon, le cadre est un peu austère, mais c'est voulu. Dans cette ancien garage, les pneus sont dorénavant utilisés pour les exercices. / © France3 Franche-Comté/ Fabien Le Moing
Dans cette salle de cross training de Chalezeule près de Besançon, le cadre est un peu austère, mais c'est voulu. Dans cette ancien garage, les pneus sont dorénavant utilisés pour les exercices. / © France3 Franche-Comté/ Fabien Le Moing

Une nouvelle salle de cross-training sera inaugurée le 22 juin 2019, à Chalezeule, en périphérie de Besançon (Doubs). Un événement révélateur du développement considérable de cette nouvelle activité en Franche-Comté.

Par Franck Menestret

Dans les traces des salles de fitness traditionnelles, les salles de cross training font entrer les sportifs dans une nouvelle dimension. Celle de l'effort intense, de la souffrance, du dépassement de soi. Le tout sous l'oeil bienveillant d'un(e) coach sportif.

A grand renfort de musique, les exercices s'enchaînent à un rythme éfrené. L'entraîneur est là pour vérifier la bonne réalisation des mouvements, le bon respect des temps de récupération, souvent très courts. 

Et inutile d'imaginer s'arrêter dès qu'une petite fatigue apparaît où dès lors qu'un muscle vous rappelle votre âge. Le coach veille au grain et vous encourage à enchaîner malgré votre petit "coup de mou". Sans jamais brusquer, sans jamais risquer la blessure. Mais la gestion de la douleur, de la courbature, est recherchée car elle est le signe d'une progression.
 
Le boom du cross training
Reportage cross training effectué par notre équipe à Besançon. - France 3 Franche-Comté / Franck Menestret, Fabienne Le Moing, Rémi Bolard, Marie Loir


Différent d'une salle de fitness


L'une des particularités du cross training est de proposer aux sportifs l'accompagnement quasi permanent d'un coach. En séance individuelle ou collective, il conseille, corrige et encourage. Mais son rôle ne s'arrête pas là, il met en place un esprit de groupe et pousse au dépassement de soi, même lorsque de petites douleurs ou courbatures se font sentir. A la différence d'une salle de gym traditionnelle, c'est le coach qui gère le timing de l'entraînement et l'enchaînement des exercices. L'équipement est souvent plus rudimentaire, des objets du quotidien sont utilisés (pneu, cordes, élastiques..) et le sportif est encouragé à utiliser le poids de son corps pour bien réaliser les exercices.


Un public varié


L'agglomération de Besançon compte désormais 5 salles de cross training. La dernière en date, "the Box Vesontoi 3.0" sera inaugurée officielement le 22 juin à Chalezeule.

Un développement vraisemblablement lié à la diversité du public touché : jeunes en quête d'une bonne séance sportive pour se défouler, femmes enceinte soucieuses de garder la forme ou encore personnes plus agées souhaitant retrouver ou conserver leur  mobilité... 

Du coup, les salles de fitness s'adaptent; à Besançon, la chaîne Liberty Gym a ouvert sa propre structure de cross training "C. Box" rue Edison.
Face au succès des salle de cross training, les chaînes de salles de gym s'adaptent et ouvrent aussi ce type de structures. C'est le cas de Liberty Gym et C. Box rue Edison à Besançon. / © France3 Franche Comté / Fabienne Le Moing
Face au succès des salle de cross training, les chaînes de salles de gym s'adaptent et ouvrent aussi ce type de structures. C'est le cas de Liberty Gym et C. Box rue Edison à Besançon. / © France3 Franche Comté / Fabienne Le Moing

 

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus