• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : l'initiative de deux restaurateurs pour dynamiser leur quartier

© Jean-Luc Gantner
© Jean-Luc Gantner

Ils se sont associés pour louer une boutique jusqu'alors vide à des créateurs ou à des artisans. L'idée : mettre en place une pépinière éphémère de jeunes talents.

Par Adrien Gavazzi

Ils n'ont pas de toit, pas de galerie, parfois pas de vitrines. Pour ces artistes et artisans en devenir, un espace est né : une boutique éphémère, à louer pour un jour ou pour un mois, seul, ou à plusieurs.

« C'est des moments de rencontres, pour moi, l'art, c'est ça », s'enthousiasme l'artiste Grégory Olympo. 

L'idée a germé dans la tête de deux restaurateurs de la rue Charles-Nodier à Besançon, désespérés de voir un local resté vide. « L'important, c'est que des gens aient une chance de pouvoir s'essayer, précise Franck Lechevin. On a des gens d'un certain âge qui peignent depuis vingt ans, qui n'ont jamais eu leur galerie, et qui se disent "je me lance", le temps d'un weekend. »

La boutique éphémère sera ouverte jusqu'au 24 décembre. Le local sera ensuite disponible pour n'importe quelle activité, pourvu qu'elle redonne le sourire au quartier. 

Besançon : quand deux restaurateurs louent un local pour des artistes
Avec Grégory Olympio, artiste ; Justine Ferreira, céramiste ; Franck Lechevin, restaurateur ; Jean-Philippe Margelin, antiquaire éclectique. Reportage de Sébastien Poirier, Jean-Luc Gantner et Emmanuel Dubuis.

 

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus