Besançon : Parking à 1 euro, samedis piétons, la mairie présente un plan d'urgence pour les commerçants du centre ville

L'accès aux parkings du centre ville, pour 1 euro : une mesure forte annoncée par Jean-Louis Fousseret.
L'accès aux parkings du centre ville, pour 1 euro : une mesure forte annoncée par Jean-Louis Fousseret.

L'annonce des mesures était très attendue par les commerçants du centre ville. Après 20 week-end de mobilisation des gilets jaunes, l'impact commercial du mouvement est très contrasté chez les commerçants, mais tous se félicitent des mesures annoncées.

Par Franck Menestret

Suite au mouvement des gilets jaunes, des études ont été menées par la ville de Besançon, en partenariat avec les associations de commerçants et la chambre de commerce pour définir l'ampleur du manque à gagner dont les commerçants ont été victimes. Sur un panel de 50 commerces de centre ville, intégrant des indépendants, des franchisés et une galerie commerciale, il apparaît que 75% des commerçants ont vu leur chiffre d'affaire baisser de 20% en moyenne et ont perdu 20% de fréquentation.
Le maire de Besançon et ses adjoints, le Président de la chambre de commerce et les représentants des commerçants, lors de la conférence de presse au Madigan's café.
Le maire de Besançon et ses adjoints, le Président de la chambre de commerce et les représentants des commerçants, lors de la conférence de presse au Madigan's café.


Face à ce constat de baisse d'activité, et après avoir été sollicité par les représentants des commerçants, le maire de Besançon a annoncé ce mercredi 3 avril les mesures de son plan d'urgence .

Tarification à 1 euro des parkings du centre ville

Chaque samedi de 12 à 19h.
Dispositif temporaire mis en place du 13 avril au 13 juillet
Parkings concernés : Mairie, marché beaux-arts, Cusenier, Pasteur, Chamars, Petit chamars, Rivotte, Saint-Paul, Arènes et Glacis.
A cette mesure s'ajoute la gratuité des transports à partir des parkings relais, chaque samedi jusqu'au 13 juillet.
 

Union des commerçants
Cécile Girardet, présidente de l'union des commerçants lors de la conférence de presse.

Augmentation du nombre de "samedis piétons"

L'opération mise en place depuis 2015 remporte un vif succès et engendre une forte fréquentation dans les rues du centre-ville. Elle sera donc reconduite cette année avec une volonté d'en augmenter le nombre.
Six à huit "samedis piétons" devraient donc être organisés en 2019. Lors de ces opérations menées l'an passé 70 000 euros ont été distribués en chèques-cadeaux.
 

L'une des mesures annoncées : l'augmentation de samedis réservés aux piétons dans les rues du centre-ville.
L'une des mesures annoncées : l'augmentation de samedis réservés aux piétons dans les rues du centre-ville.

 

Mise en place d'une ligne téléphonique dédié aux commerçants et artisans (06.77.69.93.61)

Elle leur permettra de faciliter les démarches lorsqu'ils rencontrent des difficultés et de se renseigner sur les dispositifs d'aide mis en place par l'état, la région et la ville (investissement : 11 000 euros).


Ouverture d'une boutique de services au sein de l'office de tourisme

Dès le mois de mai, cette boutique sera installée à l'hôtel de ville. L'office proposera une boutique qui offrira un accueil et des services aux visiteurs (poussettes, parapluies...)
Investissement : 60 000 euros.


Plan de communication

Il sera destiné à promouvoir le commerce de centre-ville dans un rayon de 200 kilomètres, notamment en direction de la frontière Suisse et sur le territoire Helvétique.
Investissement : 120 000 euros.
Jean-Louis Fousseret
Jean-louis Fousseret, maire de Besançon, insiste sur la nécessité de valoriser le dynamisme et l'attractivité du centre ville.


Etude de mise en place d'un village de Food-Trucks

Il pourrait être installé à proximité du complexe de cinéma, afin d'attirer une nouvelle clientèle. Mais cela n'est qu'une étude, rien n'est encore engagé pour l'instant. Des concertations seront engagées prochainement avec  les commerçants sédentaires.

Outre ces mesures, l'ensemble des personnes présentes s'est accordé à rappeler que la situation commerciale du centre-ville est loin d'être catastrophique. L'adjoint au maire délégué au commerce, Thierry Morton a d'ailleurs insisté sur le fait que Besançon compte 9% de commerces vacants contre 12 à 16% pour la moyenne nationale et insisté sur l'arrivée de nouveaux commerçants. Un restaurant spécialisé dans les hamburgers "haut de gamme", devrait bientôt ouvrir à la place de l'ancienne librairie Camponovo au centre ville.
 
 Un restaurant spécialisé dans les hamburgers "haut de gamme", devrait bientôt ouvrir à laplace de l'ancienne librairie Camponovo au centre ville.
Un restaurant spécialisé dans les hamburgers "haut de gamme", devrait bientôt ouvrir à laplace de l'ancienne librairie Camponovo au centre ville.

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus