• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

REVOIR. Emmanuel Macron en visite à Besançon : écoutez son discours au nouveau musée des Beaux-Arts

Emmanuel Macron au musée des Beaux-Arts de Besançon le 16 novembre / © France 3 Franche-Comté
Emmanuel Macron au musée des Beaux-Arts de Besançon le 16 novembre / © France 3 Franche-Comté

A la veille de la mobilisation des "gilets jaunes" et des blocages du 17 novembre, le Président de la République était en déplacement officiel à l'occasion de la réouverture du nouveau musée de Besançon (Doubs). Il rouvre après quatre ans de travaux.

Par Sophie Courageot

Besançon : Le musée des Beaux-Arts inauguré par Emmanuel Macron
Emmanuel Macron inaugurait le nouveau musée des Beaux-Arts de Besançon. avec Franck Riester Ministre de la culture Jean-Louis Fousseret Maire LREM de Besançon Marie-Guite Dufay Présidente PS du conseil régional BFC Christine Bouquin Présidente LR du conseil départemental du Doubs Reportage S.Bourgeot, D.Martin, R.Bolard.


Cette visite était la première du Président de la République Emmanuel Macron en Franche-Comté depuis son élection en mai 2017. Le Président de la République est arrivé par hélicoptère et s'est posé sur un terrain de football en raison du brouillard sur l'aérodrome de Tavaux (Jura).  Le Chef de l'Etat est arrivé avec près de 45 minutes de retard. 

Invité par Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon ex-socialiste et macroniste de la première heure, le chef de l'Etat s'est rendu Place de la Révolution pour découvrir le nouveau visage du Musée des Beaux-Arts et d'archéologie rénové par la ville et l'architecte Adelfo Scaranello. Le Président était accompagné du ministre de la Culture Franck Riester. Brigitte Macron n'était pas du voyage dans le Doubs.

Un large périmètre avait été établi pour tenir à distance d'éventuels manifestants ou gilets jaunes de cette visite présidentielle. Place Pasteur de très légers accrochages ont eu lieu entre manifestants et forces de l'ordre. Les commerçants et riverains se sont retrouvés bloqués après que le périmètre de sécurité ait été élargi jusqu'au Pont Battant et la Place Pasteur. 

 
Les Bisontins n'ont pas pu approcher Emmanuel Macron
Reportage T.Chauffour, D. Colle.


Selon la Préfecture, le périmètre a été élargi au dernier moment dans la nuit après l'interpellation de 7 militants d'extrême gauche qui avaient dissimulé des oeufs dans le centre ville pour les jeter sur le cortège présidentiel. 

Les Bisontins qui ont attendu plusieurs heures dans le froid devant le musée n'ont pas pu dialoguer avec le Président. Ce dernier s'est contenté d'un salut de la main depuis sa voiture en quittant la Place de la Révolution.
 


Une visite politique dans un contexte social tendu


Les regards étaient tournés vers Emmanuel Macron à la veille des milliers de blocages en France initié par le mouvement citoyen des "gilets jaunes".
Les trois organisations syndicales FO, FSU, CGT qui composent SOLIDAIRES avaient appelé à un rassemblement à 10h devant l'ancien hôpital Saint-Jacques pour "accueillir" à Besançon le Président et manifester leur opposition à la Politique de Macron et de son gouvernement. Il n'ont pas pu approcher le secteur du musée.

Emmanuel Macron s'est exprimé en début d'après-midi depuis le musée des Beaux-Arts. Une allocution sur l'art, l'accès à la culture en général et la richesse du musée bisontin.
L'allocution du Président de la République est à retrouver à 16'50 de la vidéo.
 
EN DIRECT. Emmanuel Macron en visite à Besançon : suivez son discours au nouveau musée des Beaux-Arts
 

Emmanuel Macron a découvert la plus ancienne collection publique française


Détenteur de la plus ancienne collection publique française, créé en 1694, le musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon ouvre à nouveau après quatre années de rénovation architecturale et la restauration d'un grand nombre de ses œuvres. 
 


Le Président a pu découvrir le nouveau bâtiment où la lumière a fait son entrée, où l'art a vue sur la ville avec d'immenses verrières. Le bâtiment est l'écrin notamment l'immense tableau de Gustave Courbet, l'Hallali du cerf. Emmanuel Macron a visité les lieux en compagnie de Nicolas Surlapierre, directeur des musées du centre et Adelfo Scaranello, architecte a qui a été confié la rénovation du musée bisontin.

A l'issue de l'inauguration du musée bisontin, le chef de l'Etat a remis une décoration au maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, loin des caméras des médias. Le Président a déjeuné en Préfecture.
 
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : des lycéens s'agenouillent en soutien à ceux interpellés à Mantes-la-Jolie

Les + Lus