• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Métamorphose annoncée pour le quartier de la gare Viotte

C'est le projet de l'architecte Brigitte Metra qui a été retenu. Il devrait être livré en 2019. / © Brigitte Metra
C'est le projet de l'architecte Brigitte Metra qui a été retenu. Il devrait être livré en 2019. / © Brigitte Metra

Le quartier  Viotte de Besançon va changer encore de visage. Après les travaux autour de la gare, un pôle tertiaire verra bientôt le jour. Le nom et le projet de l'architecte choisis ont été dévoilés ce mercredi. Le site accueillera des services publics, des logements et des commerces. 

Par Jean-Luc Gantner et Aude Sillans

Le projet retenu est celui de l'architecte Brigitte Metra. Il prévoit, dans un premier temps, deux bâtiments qui accueilleront des fonctionnaires territoriaux, 810 au total, ll'objectif étant de les rapprocher afin de faciliter les échangers entre services. Le site abritera aussi des logements et des commerces.
20 000 m² de surface pour cette première phase, soit la moitié du projet final. L'un des principes de ces structures est qu'elles sont modulables. 

Ce sont ces deux édifices qui sortiront d'abord de terre, d'ici fin 2019. / © Brigitte Metra
Ce sont ces deux édifices qui sortiront d'abord de terre, d'ici fin 2019. / © Brigitte Metra

En plus des bureaux, une cinquantaine de logements sont prévus. Le site choisi est celui des anciens locaux de la Sernam. Le montant du projet est évalué pour l'heure à un peu moins de 24 millions d'euros. Les travaux devraient commencer au troisième trimestre de 2017 pour une livraison fin 2019. 
Le projet vu de l'intérieur / © Brigitte Metra
Le projet vu de l'intérieur / © Brigitte Metra
Projet de pôle tertiaire Viotte
Le projet de l'architecte Brigitte Metra a été retenu. Le quartier de la gare sera métamorphosé d'ici 2019. Avec Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et Brigitte Metra, architecte. Reportage de Jean-Luc Gantner et Jean-Stéphane Maurice.



Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus