“On galère à trouver de la nourriture” : à Besançon, une association d’aide alimentaire aux étudiants dépassée par l’ampleur des besoins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Johanna Albrecht .

A Besançon dans le Doubs, l’association “les Josettes bisontines” distribue deux fois par mois des aliments et des vêtements aux étudiants dans le besoin. Mais en quelques semaines, la demande a explosé et l’association ne peut plus aider tous ceux qui la sollicitent.

“Il y a énormément de monde, la file ne s’arrête pas”. Vendredi dernier, le 20 janvier, Amélie a participé à sa première distribution alimentaire. Étudiante en première année de Sciences du langage, elle est l’une des dernières recrues des Josettes bisontines. “Je connais la précarité moi aussi, sous une certaine forme” , explique-t-elle à notre équipe, Aline Bilinski et Denis Colle

A Besançon, cette association, gérée en grande partie par des étudiants, récolte des dons alimentaires et de vêtements, pour les redistribuer aux jeunes dans le besoin. Toutes les deux semaines, le vendredi, les bénévoles des Josettes bisontines s’installent dans le hall de la faculté de lettres. Riz, conserves, légumineuses… Ils partagent les denrées que d’autres étudiants leur ont données, et celles qu’ils ont pu acheter avec des tickets resto et des dons d’argents. 

Mais depuis quelques semaines, les demandes sont de plus en plus nombreuses. “Quand je suis arrivé en octobre, il y avait une centaine d’étudiants qui venaient aux redistributions” se souvient Antoine, lui-même étudiant en troisième année des Arts du Spectacle. “Et là, ils sont 150, et au fur et à mesure des redistributions, ça augmente encore plus”. 

On galère à trouver de la nourriture, et aussi des produits d’hygiènes 

Antoine, bénévole pour l’association Les Josettes Bisontines

“La distribution est supposée être de 14h à 17h, mais à 15h, 15h30, il n’y a plus rien” se désole Amélie. “C’est assez grave de voir où on en est”. Désormais, l’association prévient même qu’il n’y en aura pas assez pour tout le monde lorsqu’elle annonce la prochaine distribution. “Nous n’aurons pas beaucoup de denrées alimentaires par rapport aux dernières redistributions. Les dons ne suffisent plus” pouvait-on lire sur la page Facebook de l’association, “Nous sommes désolés”.

→ A lire : Témoignage. “Quand j’ai payé mon loyer, il me reste 100 euros pour le mois”, la précarité alimentaire des étudiants s’aggrave

Un réseau solidaire au secours des étudiants

Touchée par cette dernière publication, une internaute s’est d’ailleurs saisie du problème. Sur sa page Comme une envie de vivre autrement, Mélanie Deluze, une mère de famille franc-comtoise, lance des “défis” à sa communauté, afin de se mobiliser sur des projets solidaires. Ce vendredi 20 janvier, elle a donc proposé aux 5.000 personnes qui composent son groupe facebook, de soutenir les Josettes Bisontines.

Des collectes depuis Pontarlier, Métabief, Morteau, Vesoul et Belfort ont pu être organisées. Reste à savoir combien de temps ces nouveaux dons permettront à l’association d’aider les étudiants de Besançon.

Les étudiants dans le besoin peuvent se tourner avec une assistante sociale, au CCAS de Besançon ou auprès des assistantes sociales du CROUS par exemple, qui les orientera vers une autre association d'aide alimentaire. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité