PHOTOS. Panora'Trail : à Besançon, plus de 1 500 personnes ont couru pour l'autisme

Dimanche 25 juin, ils étaient plus de 1 500 courageux à avoir bravé la chaleur lors de la 8e édition du Panora'Trail, à Besançon. Toutes les recettes de cette matinée sportive, organisée par l'association "Nos enfants d'ailleurs", seront utilisées pour financer des actions en faveur d'enfants autistes.

Suer pour la bonne cause. En quatre mots, vous avez là le programme de cette 8e édition du Panora'Trail. Dimanche 25 juin, ils étaient plus de 1 500 à être venus courir (ou marcher) pour les enfants autistes, depuis le complexe sportif des Orchamps, à Besançon (Doubs) 

Organisé par l'association "Nos enfants d'ailleurs", ce trail a été imaginé "pour créer un événement autour de l'autisme, sensibiliser le grand public à cette cause en partageant un moment sportif et convivial" explique David Sanseigne, membre organisateur de la journée, au micro de nos journalistes Inès Tayeb et Laurent Brocard.

Au menu, six parcours pour permettre à tous de participer : trois trails (22, 11 et 6 km) et deux marches (11 et 6 km) à travers la forêt de Chailluz. "Notre objectif, c'est que tout le monde puisse participer" reprend David Sanseigne. "Que ce soit des sportifs confirmés, qui viennent chercher la performance, ou des familles avec la poussette. Sans oublier les personnes en situation de handicap qui voudraient prendre part à l'événement".

Pari réussi. Parmi les courageux vêtus de bleu (la couleur symbolique de l'autisme, synonyme de calme et de réconfort), beaucoup de visages enfantins venus avec leurs parents. C'est le cas d'Hugo, qui a couru le Panora'Trail pour la 2ᵉ fois, accompagné de son papa.

"J'ai fini le 5 km en 36 min" souffle-t-il à l'arrivée. "Il faisait vraiment chaud, je suis parti un peu vite mais j'avais encore de l'énergie pour attaquer à la fin". "Courir en famille, sous le soleil, c'est extra" complète son père en souriant. "Et en plus, c'est pour la bonne cause".

Après avoir passé la ligne, Hugo se dépêche d'aller dire quelques mots à Sangé Sherpa, coureur de trail et d'ultra-trail népalais, parrain historique de l'événement."Avec Sangé, et cette année Manon Bohard et Carine Loyer, on a la chance d'avoir des parrains-marraines exceptionnels, qui participent à l'engouement autour de la course" estime David Sanseigne.

Je suis content d'être ici tous les ans. J'ai couru vendredi en Italie, j'ai fait la route en vitesse pour être à Besançon ce matin. Allier le sport et le soutien aux enfants autistes, c'est génial et très important

Sangé Sherpa,

coureur de trail et d'ultra-trail, parrain historique du Panora'Trail de Besançon

Inscriptions, buvettes, restauration... Toutes les recettes récoltées durant cette journée seront utilisées par l'association "Nos enfants d'ailleurs" pour financer des activités éducatives, à destination des enfants autistes.