Région Bourgogne-Franche-Comté : comment aider les PME à grossir ?

En partenariat avec Bpifrance (la banque publique d'investissement), la région a décidé de financer treize entreprises pour qu'elles accèdent au statut d'ETI (Entreprise de taille intermédiare), bien plus génératrices d'emplois. Exemple avec Cryla à Besançon

Entreprise Cryla, à Besançon
Entreprise Cryla, à Besançon © D. Colle
C'est l'une des missions premières de la Région : le développement économique. Et par là-même, la création d'emplois. La collectivité s'allie donc à Bpifrance pour aider sept PME dynamiques, qui ont fait leurs preuves, à franchir un cap et dépasser les 250 salariés. Elle va investir pas moins de 700 000 euros en deux ans pour financer notamment la formations des chefs d'entreprise et les aider à repenser leurs outils et objectifs.

La France accuse un grand retard dans le nombre d'ETI, trois fois plus nombreux en Allemagne par exemple. Or chaque emploi d'ETI, estime-t-on, génère trois emplois en cascade chez des sous-traitants.

Parmi les heureux élus : Cattin Filtration, Cristel, Opale Energies Naturelles ou encore Cryla dans le Doubs. C'est dans les locaux de cette dernière qu'avait lieu la présentation du dispositif ce mardi 5 mars. 
 
Région Bourgogne - Franche-Comté : comment aider les PME à grossir ?
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie région bourgogne franche-comté entreprises