Combiné nordique : le tremplin de Chaux-Neuve accueillera une étape de la coupe du monde cet été 2024

Dans le Haut-Doubs, le tremplin de saut à ski qui a vu briller au fil des décennies des Fabrice Guy, Jason Lamy-Chappuis, renouera avec un grand rendez-vous international les 30 et 31 août 2024.

Une coupe du monde d’été, certes moins prestigieuse que sa grande sœur hivernale. Mais c'est une bonne nouvelle pour le tremplin du Haut-Doubs et l’ASNI (Association du site nordique international du Jura), l’association qui gère le site et fédère les bénévoles.

Les équipes mondiales masculines et féminines


La Fédération Internationale de Ski (FIS) a confié à Chaux-Neuve l’organisation de la dernière étape de la coupe du monde d’été. Fin août, les meilleurs mondiaux de combiné nordique mettront le cap vers le val de Mouthe. “On aurait une trentaine de filles, une quarantaine d’hommes. On peut compter sur la présence de l’Allemagne, l’Autriche, la Norvège. On espère les Japonais” confie Stéphane Invernizzi, patron de l’ASNI.


Ce sera la première fois que le tremplin du Haut-Doubs accueillera une étape estivale de coupe du monde de combiné nordique. En janvier 2024, la coupe du monde version hiver n’avait pas pu se tenir en raison du manque d’enneigement.


Stéphane Invernizzi en est conscient. Les tremplins du site de la Côte feuillée ont besoin de visibilité, de notoriété, de fréquentation. Le combiné nordique est une petite discipline au niveau mondial, peu médiatisée, une discipline en perte de vitesse qui pourrait à terme disparaître des calendriers des épreuves internationales, voire de Jeux Olympiques.

Trouver des sponsors pour soutenir cette coupe du monde d'été à Chaux-Neuve


À Chaux-Neuve, le défi est lancé. Pour organiser cette coupe du monde d’été, il faudra réunir un budget de 106.000 euros. Hébergement, prix pour les gagnants, organisation…sécurité, tout sera à charge de l’association, aidée par des subventions de collectivités et des sponsors qu’il va falloir fédérer. 

Une coupe du monde de saut spécial en 2026 avec Joséphine Pagnier ? 

Chaux-Neuve veut se relancer avec cette coupe du monde estivale. Et qui sait, voir encore plus grand en accueillant l'hiver 2026 une étape de la coupe du monde de saut spécial où l’enfant du pays Joséphine Pagnier s’est fait un nom ces dernières saisons. Cela permettrait et cette année olympique 2026 de célébrer en fanfare les 30 ans de l’ASNI.


Au-delà des événements sportifs, le tremplin veut miser sur le développement touristique, attirer d’autres équipes à l’entraînement. En 2023, une moyenne de 40 sauts par jour ont été réalisés sur les tremplins de Chaux-Neuve où les plus jeunes continuent à marcher dans le pas de Fabrice Guy, sacré champion olympique aux JO d’Albertville en 1992 et de Jason Lamy-Chappuis médaillé d’or à Vancouver en 2010. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité