Coronavirus Covid-19 : Nos voisins suisses ferment à leur tour toutes les écoles

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

La Suisse, pays frontalier avec la France annonce ce vendredi 13 mars fermer tous les établissements scolaires. Les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits. Le pays envisage de débloquer une aide d'urgence 9,5 milliards d'euros à son économie. 

La Suisse a adopté vendredi des mesures exceptionnelles face au nouveau coronavirus, fermant ses écoles, interdisant les rassemblements de plus de 100 personnes et promettant une aide d'urgence économique allant jusqu'à 10 milliards de francs suisses (9,5 milliards d'euros).

"La situation est difficile mais nous avons les moyens d'y faire face sur le plan médical et financier", a déclaré la présidente suisse Simonetta Sommaruga, en conférence de presse.


1.125 personnes infectées par le coronavirus en Suisse, 7 décès 


Le premier cas de coronavirus a été détecté fin février dans le canton du Tessin, frontalier de l'Italie, pays le plus touché en Europe. En moins de 20 jours, plus de 1.125 personnes ont été contaminées en Suisse par le coronavirus et sept en sont mortes.

La Suisse, qui n'est pas membre de l'UE mais fait partie de l'espace Schengen, a décidé vendredi de réintroduire, "avec effet immédiat et au cas par cas, des contrôles Schengen à toutes ses frontières".

En outre, l'entrée en Suisse depuis l'Italie n'est désormais autorisée "qu'aux citoyens suisses, aux personnes ayant un permis de séjour en Suisse ainsi qu'à celles qui doivent voyager en Suisse pour des raisons professionnelles". Le transit et le transport de marchandises restent autorisés.


Interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes

Face à la rapide propagation du coronavirus, présent dans la quasi-totalité des 26 cantons du pays, la Suisse a pris des mesures pour favoriser l'"éloignement social".
Elle interdit dès maintenant et jusqu'à fin avril les manifestations de plus de 100 personnes. Cette règle est valable aussi pour les centres de loisirs, les musées, les centres sportifs, les piscines et les stations de ski. Les restaurants, les bars et les discothèques ne peuvent eux plus accueillir plus de 50 clients en même temps.


Les écoles ne peuvent plus donner de cours directement aux élèves (jusqu'au 4 avril), une mesure également prise par d'autres pays voisins comme la France, l'Italie et plus récemment le Liechtenstein. Mais le gouvernement demande aux parents de ne pas laisser les enfants chez leurs grands-parents afin d'éviter de mettre ces derniers en danger.


Une recommandation d'éviter tant que possible les transports publics


Afin de minimiser les risques, le gouvernement recommande d'éviter autant que possible les transports publics. Les personnes qui présentent les symptômes d'une maladie respiratoire et celles de plus de 65 ans doivent renoncer à les emprunter.

Le gouvernement met par ailleurs en place une aide d'urgence d'un montant pouvant aller jusqu'à 9,5 milliards d'euros visant à amortir rapidement l'impact économique de la pandémie. Jusqu'à 7,6 milliards de ces fonds pourront être utilisés pour l'indemnisation du chômage partiel.