Cruelle désillusion pour Thibaut Pinot sur le Critérium du Dauphiné

Publié le Mis à jour le

Propulsé leader du classement général au matin de la dernière étape du Critérium du Dauphiné dimanche 16 août, Thibaut Pinot a laissé filer un succès de prestige suite à une défaillance dans le final et échoue à la deuxième place derrière le Colombien Dani Martinez. 

C'était une de ses journées de vélo où le suspense était plus aiguisé que sur une série à succès de Netflix. À 11 heures du matin, Thibaut Pinot apprenait qu'il devenait par défaut le nouveau leader du classement général suite au forfait de Primoz Roglic qui dominait la course jusque là. Le Slovène avait lourdement chuté la veille et n'était pas en état de défendre son rang. 

Cinq heures plus tard patatras. Le grimpeur franc-comtois, que l'on pensait dans une position parfaite bien calé dans le groupe des favoris au pied de la côte de Domancy à 25 kilomètres de l'arrivée, lâchait prise face à l'attaque de ses rivaux les Colombiens Dani Martinez et Miguel Angel Lopez accompagnés du Slovène Tadej Pogacar. Sur les images d'hélicoptère, on voyait même Thibaut Pinot balancer de colère son bidon sur le bitume, comme une triste impression de revivre son abandon sur la 20e étape du Tour de France l'an passé. 
 
Et puis on a cru au miracle. Le chef de file de la Groupama-FDJ, que l'on croyait en perdition - son coup de mou tirait peut-être son origine de séquelles de chute de la veille - s'est dressé sur les pédales dans la montée finale vers Megève et a grignoté peu à peu son retard sur ses rivaux. Il fallait jouer de la calculette pour s'y retrouver. Sur la ligne de départ, Thibaut Pinot comptait 12 secondes d'avance sur le Colombien Dani Martinez. Mais ce dernier creusait un trou de plus d'une minute en haut de la côte de Domency... avant de voir son matelas fondre comme neige au soleil. 

À 5 kilomètres de l'arrivée, le champion de Mélisey était revenu à 20 secondes du Colombien au classement général virtuel mais il avait déjà poussé à fond et ne pouvait pas faire plus. C'était ensuite statut quo jusqu'à la terrible ligne droite finale à plus de 10% sur le tarmac de l'altiport de Megève. Le sablier tournait dans le mauvais sens et Thibaut Pinot échouait finalement à la deuxième place du classement général. "C'était une journée vraiment dure mais j'ai tout donné. Il y a forcément de la déception ce soir", a t-il déclaré à à l'issue de l'arrivée.