Doubs : interdiction de la pêche entre Arçon et Grand'Combe-Châteleu

Nouvelle conséquence de la sécheresse, le niveau du Doubs est très bas et les populations de poissons sont en souffrance. Mieux vaut donc les laisser tranquilles jusqu'à la fin de la saison, a décidé la préfecture. 

La pêche à la mouche, un geste interdit jusqu'en septembre
La pêche à la mouche, un geste interdit jusqu'en septembre © Karen Kubena MaxPPP
25 kilomètres. C'est la portion du Doubs, entre Arçon et Grand'Combe-Châteleu, grosso modo entre Pontarlier et Morteau, que la préfecture du Doubs vient d'interdire à la pêche jusqu'au 16 septembre 2018, date de fermeture de la pêche en première catégorie. 

En raison da la nature karstique des terrains autour du Doubs et ses affluents, explique-t-elle, le niveau de la rivière s'est considérablement abaissé. Beaucoup de poissons sont morts. En concertation avec les associations de pêche, la décision a donc été prise de préserver le peu de faune piscicole restante. Les prélèvements, mais aussi les piqûres d'hameçons, suppression du mucus par contact, sorties de l'eau intempestives sont en effet des stress trop importants pour ces populations fragilisées. 

Au-delà de cette interdiction de pêche, les autorités veulent sensibiliser le public de cette portion de rivière, que toute pénétration dans l'eau, par la baignade ou la promenade, constitue un grand dérangement et un risque sanitaire pour les poissons. À bon entendeur...
 
Sur le Doubs à sec, la pêche est interdite
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie environnement société