EN IMAGES. Lou Jeanmonnot, les plus belles photos de sa saison poudrée d'or sur la planète biathlon

La biathlète de Pontarlier dans le Doubs a brillé cet hiver 2023 -2024 tant en coupe du monde que sur les mondiaux de biathlon. Comme on est un peu chauvins et fiers, on vous a compilé les plus belles images de la nouvelle étoile du biathlon français.

Quatre médailles aux mondiaux de Nove Mesto en République Tchèque, l’or en relais et relais mixte simple, le bronze au sprint et la mass-start : la valise de Lou Jeanmonnot s’est alourdie cet hiver de magnifiques performances. Rapide sur les skis, implacable et régulière au tir debout comme au tir couché, la Pontissalienne a acquis cet hiver le statut de numéro deux mondiale avec quatre victoires en coupe du monde et neuf podiums. Et ce, malgré avoir contracté le covid au début de la saison. 

Pour terminer en beauté, dimanche 17 mars, la Comtoise a remporté la mass-start de Canmore au Canada. Elle ramène chez elle le petit globe de la discipline. "C'est la récompense d'une très belle saison malgré un petit passage à vide [en décembre, ndlr]" a commenté la biathlète. "J'en suis extrêmement fière, c'était inattendu et j'en profite beaucoup". 

Ma saison aurait difficilement pu être meilleure, je n'aurais pas pu faire grand-chose de mieux. J'ai réussi à garder beaucoup d'énergie, et beaucoup d'envie et de plaisir jusqu'à aujourd'hui. Je la finis très fière et pleine de confiance pour la prochaine, mais quand même bien crevée !

Lou Jeanmonnot

AFP

À 25 ans, la Comtoise a pris pour sa première saison en équipe de France A un statut d’incontournable reine. "C'est une fille qui est pétillante, qui a amené de la fraîcheur, et qui a participé à la bonne ambiance dans le collectif des filles", expliquait en novembre 2023 à franceinfo Fredéric Jean, ex-entraîneur du groupe féminin, sur la chaîne L'Équipe. "Elle a écumé le circuit IBU Cup pendant de nombreuses saisons. Il y a eu une ouverture, elle a sauté dedans." Car Lou Jeanmonnot a longtemps dû ronger son frein au niveau inférieur (le circuit IBU), de 2018 à 2022, qu'elle a fini par remporter cette année-là.
 

La saison de l'éclosion au sommet

Le plaisir de gagner entre biathlètes comtois 

Plus vite que Jeanmonnot, tu meurs 

Lou, le sourire de toute une saison

Dans le viseur, avec Lou, les cibles vont tomber

Lou et les filles de l'équipe de France en or et bleu

Et l’hiver prochain, le gros globe ?

Lou Jeanmonnot a terminé cet hiver à 23 points du gros globe de cristal, la récompense suprême d’une saison de biathlon. De quoi ouvrir de belles perspectives : "Ça va être difficile de dire que je ne peux pas le viser ! Mais là, je n'ai pas du tout envie d'y penser" a déclaré la Franc-Comtoise. "Je vais déjà essayer de comprendre ce qui a fonctionné cette saison, emmagasiner toute l'expérience que j'ai pu accumuler, et puis on reparlera du globe en début de saison prochaine". "Mais c'est sûr que c'est envisageable, ajoute-t-elle, de toute façon, c'est pour ça que je m'entraîne. Je suis très contente d'arriver à ce niveau où je peux dire que je peux prétendre à être la meilleure biathlète du monde." 

Lou Jeanmmonot sera fêtée comme il se doit mercredi 20 mars par son club de l'Olympic Mont d'Or dans le Haut-Doubs après une saison fulgurante de réussite, de travail aussi. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité