Bricolage à petits prix : peintures, carrelage... une trentaine d'entreprises de Franche-Comté proposent une bourse aux matériaux

Une trentaine d’entreprises du bâtiment ouvrent leurs portes le vendredi 21 et le samedi 22 avril 2023, à l’occasion de la troisième édition de la Bourse aux matériaux organisée par la Chambre de métiers et de l’artisanat. L’occasion pour elles de déstocker leurs surplus à coût réduit, tout en leur donnant une seconde vie.

Du carrelage, de la faïence, du matériel de plomberie, de chauffage ou encore du mobilier, des chutes de parquet et des briques. Voici un bref aperçu des matériaux de construction qui seront mis en vente le vendredi 21 et le samedi 22 avril 2023, à l’occasion de la troisième édition de la Bourse aux matériaux. 

Organisée par la Chambre de métiers et de l’artisanat de Bourgogne-Franche-Comté, elle propose aux artisans du bâtiment de mettre en vente, à des prix très attractifs, leurs stocks dormants, leurs surplus, matériels d'exposition, chutes… Et ce, dans le but de leur éviter la déchèterie ou l’enfouissement.

Où trouver ces produits à petits prix ? Dans le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort et la Haute-Saône, une trentaine d’entreprises ont rejoint cette opération de sensibilisation aux enjeux environnementaux et du remploi.

Bricoler quand on n'a "pas forcément les moyens"

“Je trouvais ça intéressant de les vendre [ses matériaux] à petit prix pour les gens qui n’ont pas forcément les moyens de bricoler”, explique Thierry Leglise, dirigeant de l’entreprise Rénov-Action. C’est la première année qu’il participe à la Bourse aux matériaux. Établi à Pannessières dans le Jura, il liquide “des menuiseries d’occasions récupérées sur des chantiers, du PVC, du bois, etc.”. Il y a aussi des peintures “ni entamées ni utilisées”, qu’il est difficile pour Thierry Leglise “d’écouler sur un autre chantier”.

"L'intérêt pour les professionnels est de faire de la place dans leur hangar, dans leur dépôt", ajoute Maxime Joly, le fondateur de l'entreprise Alternatinnov à Maisons-du-Bois-Lièvremont dans le Doubs. "On se rend compte, notamment depuis le covid, qu'on est sur une planète finie, avec un gisement des matières fini et limité. Aujourd'hui, on ne peut pas se permettre de toujours jeter et réextraire".

"Une démarche environnementale"

C’est la deuxième année que Gardavaud Habitations, à Valdahon dans le Doubs, ouvre ses portes à l’occasion de la Bourse aux matériaux. Samuel Gardavaud, président de la société, indique y participer “dans une démarche environnementale, de récupération et de réutilisation”.

Dans les entreprises, on cumule malheureusement des produits qu’on ne peut plus utiliser, mais qu’on ne veut pas jeter ou mettre à la déchetterie.

Samuel Gardavaud, président de la société Gardavaud Habitations

Il confie que l’édition 2022 s’était soldée d’un succès, “pas financièrement, car l’idée ce n’est pas de faire de l’argent, mais d’en faire bénéficier les gens”. “C’est quand même des bonnes occasions. On vend des produits neufs, mais à prix d’occasion”. Exemple avec l'entreprise de plomberie et de chauffage Innovation Concept Énergie basée, elle aussi, à Valdahon, qui met à disposition des radiateurs à "10 euros au lieu de 100 euros" selon un salarié interviewé par notre journaliste Mélanie Leblanc. "C'est vraiment avantageux".

Un site internet des matériaux d'occasion

Pour celles et ceux qui auraient raté l’occasion, le site vendezvosmateriaux.fr, créé par deux Doubistes, permet aux particuliers et aux professionnels d’acheter et de revendre leurs matériaux et outillage d’occasion. Un équivalent local de Leboncoin ou Vinted, où l'on retrouve aussi bien des tuiles, du bois de chauffage, des lames de scie, des panneaux d'OBS ou même des conteneurs maritimes.