CARTE. La zone de production du fromage Mont d'or va s'agrandir sur 46 nouvelles communes

© Marc André - maxPPP
© Marc André - maxPPP

La fameuse boîte chaude appréciée dans toute la France devrait à l'avenir être produite dans une zone AOP plus élargie dans le département du Doubs. Le cahier des charges va également être révisé. 

Par Sophie Courageot et Pascal Sulocha avec Lucie Thiery

Réunie en assemblée générale annuelle, le syndicat interprofessionnel du Mont d'Or a adopté mardi 5 novembre, une révision de son cahier des charges. 

Le fromage saisonnier au lait cru est déjà produit dans le Haut-Doubs, sa zone de production va s'agrandir un peu plus. Avec le 95 communes déjà productrices, 46 nouvelles communes toutes situées au dessus de 700 mètres d'altitude rejoindront la zone d'appellation d'origine protégée, la fameuse AOP.

Il faudra compter sans doute deux à trois années de procédures, pour que l'Union Européenne prenne en compte officiellement ce changement qui vise à protégér toujours plus la zone de fabrication du fromage comtois affiné 21 jours dans sa sangle d'épicéa.
 


La listes des 46 nouvelles communes du Doubs où le Mont d'Or pourra être produit


Au Nord du Doubs
  • Les Ecorces
  • Charquemont
  • Maîche
  • Damprichard
  • Cernay-l'Eglise
  • Charmauvillars
  • Mancenans-Lizerne
  • Thiébouhans
  • Les Bréseux
  • Montandon
  • Trévillers
  • Fessevillers
  • Belfays
  • Ferrière-le-Lac
  • Urtière
  • Goumois
  • Mont de Vougney
  • Les Plains et Grands Essarts
  • Courtefontaine
  • Indevillers
  • Burnevillers


A l'Ouest du Doubs
  • Ouhans
  • Aubonne
  • Les-Premiers-Sapins
  • Renédale
  • Epenoy
  • Avoudrey
  • Flangebouche
  • Loray
  • Longemaison
  • Orchamps-Vennes
  • Passonfontaine
  • Guyans-Vennes
  • Fournets-Luisans
  • Plaimbois-Vennes
  • Vennes
  • Mont-de-Laval
  • Fuans
  • Montbéliardot
  • Le Luhier
  • Consolation Maisonnette
  • Laval-le-Prieuré

Au Sud Ouest du Doubs
  • Villers-sous-Chalamont
  • Gevresin
  • Arc-sous-Montenot
  • Villeneuve-d'Amont


De nouveaux critères ajoutés au cahier des charges


La production de Mont d'Or est réglementée par un cahier des charges très rigoureux. La filière souhaite durcir les règles.

L'AOP Mont d'or veut inscrire dans le marbre ses pratiques extensives pour empêcher la main mise d'industriels. La filière veut encadrer la taille des exploitations. "Ce n'est pas aujourd'hui quelque chose qui se pratiquait dans les AOP. Pour nous, c'est essentiel si on veut préserver une agriculture familiale en adéquation avec notre territoire, et si on veut préserver l'environnement, il faut limiter la taille des exploitations" explique Eric Fevrier, président du syndicat interprofessionnel du Mont d'Or.

Parmi les nouveautés inscrites au cahier des charges figure l'interdiction des produits chimiques dans les prairies, l'obligation de nourrir les bêtes avec des aliments locaux.

5.500 tonnes de Mont d'or sont produites chaque année. La production de Mont d'or est en légère hausse.






 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus