• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Charquemont : l'horloger Saint-Honoré veut investir le marché chinois

L'horloger Saint-Honoré veut séduire les classes moyennes chinoises / © Érice Debief
L'horloger Saint-Honoré veut séduire les classes moyennes chinoises / © Érice Debief

Alors que le marché de l'horlogerie connaît quelques difficultés dans la région, des entreprises se tournent vers l'international. C'est le cas de Saint-Honoré, fabriquant de montres du Haut-Doubs, qui recevait ce mardi une délégation chinoise, représentant plusieurs sites de e-commerce.

Par Florence Cicolella

La délégation d'hommes d'affaires chinois arrive tout droit de Pékin dans le Haut-Doubs, pour visiter les ateliers du fabricant de montres Saint-Honoré. Le patron, Thierry Frésard, attend beaucoup de cette visite. Il espère doubler ses ventes de montres sur le marché chinois, où les classes moyennes ont un grand pouvoir d'achat et un goût accru pour le made in France. 

Le commerce se fait principalement sur Internet, c'est pour cela que les représentants des puissants sites Alibaba et JD.Com sont présents. S'ils vendent des montrent Saint-Honoré, ils doivent accroitre leur visibilité et leur notoriété sur la toile. 

Dans un marché européen au ralenti, l'Asie représente une bouffée d'oxygène pour l'horlogerie comtoise. Mais il faut tisser des liens forts pour s'y installer durablement...

 
L'horloger Saint-Honoré à la conquête des classes moyennes chinoise.
Reportage de Maxime Meuneveaux et Sanaa Hasnaoui. Avec Thierry Frésard, PDG de Saint-Honoré - M. Josh, PDG de Space VIP -

 

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus