• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Élections européennes : le casse-tête organisationnel des petites communes

Deux en une. La mairie de Belfays fait de la place pour accueillir les votants d'Urtière. / © Jean-Louis Saintain
Deux en une. La mairie de Belfays fait de la place pour accueillir les votants d'Urtière. / © Jean-Louis Saintain

Envoi tardif du matériel électoral, insuffisance du nombre de bulletins de vote mis à disposition des électeurs, manque d'assesseurs...le scrutin de dimanche est difficile à mettre en oeuvre pour certains maires. A Urtière dans le Haut-Doubs, il n'y a carrément plus de bureau de vote...

Par Florence Cicolella

Non, tous les villages n'ont pas une église, une mairie et une place centrale...Urtière, entre Goumois et Damprichard, n'a pas d'hôtel de ville et donc tout simplement pas d'endroit où installer un bureau de vote. La petite dizaine d'habitants du village devra donc faire 4 kilomètres pour remplir son devoir de citoyen dimanche. Ils devront se déplacer à Belfays. Là, le maire s'est débrouillé pour obtenir deux urnes et les disposer dans deux pièces différentes. Car on ne mélange pas les votes des  Urtières et des Belfays ! On est peut-être à l'étroit, on n'en respecte pas moins les lois de la République. 

Ces élections européennes 2019 resteront dans les mémoires pour tous les tracas pratiques et admnistratifs qu'elles ont engendrés pour les édiles et leurs adjoints. Cela avait commencé par la pénurie d'espace et de panneaux pour afficher les listes candidates arrêtées au nombre de 34. Toutes n'auront pas envoyé leur poster à temps, faute de réseau et de moyens financiers. Par ailleurs, le matériel électoral s'est parfois fait désirer, isoloirs, urnes ou bulletins. Enfin, il faut trouver du monde pour tenir les bureaux, et là, les élections européennes déchaînent moins les passions que la présidentielle...
 
Urtière, le village du Haut-Doubs qui n'a pas de bureau de vote
La dizaine d'habitants du village devra se rendre dans la mairie de la commune voisine de Belfays pour voter. Là, le maire s'est débrouillé pour installer deux urnes dans deux pièces différentes. Reportage de Lucie Thiery, Jean-Louis Saintain et Pascal Gomez. Avec Samuel Houser, Habitant d'Urtière - Sébastien Parent, Maire de Belfays (SE)

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus