Jougne : le projet d'éoliennes côté suisse ne fait pas l'unanimité

Publié le Mis à jour le
Écrit par TMD, avec Lucie Thiery

C'est l'un des trois parcs éoliens lancés par les Suisses sur le massif jurassien. Le Bel Coster avec ses 9 éoliennes suscite oppositions et inquiétudes dans le Haut-Doubs. Le parc prévu risque selon les élus locaux de menacer la principale source d'eau de la commune.

Le parc sera implanté au-dessus de Jougne, sur le mont Suchet et risque selon les élus locaux de menacer la principale source d'eau de la commune. Cette source alimente 80 % des besoins en eau potable pour les 2000 habitants, elle est située sur un sol karstique donc particulièrement vulnérable car perméable.



Denis Poix-Daude, maire (Divers Droite) de Jougne, explique : "Là où il y aura l'implantation de ce parc éolien à Belcoster, il y a, en dessous, notre source, la Source des Bonnes Eaux. Le sol est de nature karstique dans le Haut-Doubs et dans le Jura, donc d'une fragilité extrême. Il y aura des forages pour implanter ces machines aux environs de 40 mètres. En forant, personne ne peut encore dire s'il y a encore s'il y aura encore une défaillance technique qui mettrait à mal notre alimentation en eau".



Aujourd'hui, à la sous-préfecture, les autorités locales étaient conviées avec la DREAL, l'ARS, la DDT par le sous-préfet du Doubs et les chargés du projet suisse Bel Coster. Les localités suisses étaient également présentes. Lors de cette réunion, la question de déplacer l'implatation des éoliennes a été évoquée. 

 







 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité