Un lynx sans oreilles photographié dans le Doubs interroge sur la diversité génétique de l'espèce

Publié le
Écrit par Laurie Henriet

Un lynx dénué d'oreilles a été aperçu en juillet 2022 à la lisière d’une forêt du Haut-Doubs par le photographe Michel Balanche.

Il est connu pour ses grandes oreilles à l’extrémité touffue. Pourtant, le lynx photographié en juillet 2022 en Bourgogne-Franche-Comté par Michel Balanche n'en possède pas. Les deux photographies, publiées le 3 décembre sur le groupe Facebook Lynx Haut-Jura montrent un jeune individu tacheté et doté d’une particularité physique : il n’a pas d’oreilles.

“Il était à moins de 10 mètres”

Le prédateur, classé comme espèce protégée regarde l’objectif, posté à l’orée d’une forêt. Michel Balanche, ancien commandant de police à la retraite et photographe animalier, raconte : “Il est venu à quelques mètres de ma tente d'affût. Au début, il était à moins de 10 mètres, trop près pour que je puisse le prendre en photo”. L’animal a “un peu feulé, mais très légèrement” puis s’est éloigné.

Les lynx, on les cherche, mais on les rencontre souvent par hasard.

Michel Balanche, photographe animalier

C’est au hasard d’un affût que le photographe a eu la chance de faire cette rencontre. “C’est lui qui est venu me voir plutôt que moi qui suis venu le voir”, observe-t-il. "Ça a duré quelques minutes puis il s’est éloigné sans crainte. Et s’est assis tranquillement au bord du bois.

Un accident dans le patrimoine génétique ?

Les réactions sur le réseau social Facebook n'ont pas tardé. Il en ressort une interrogation. Quelle est l’origine de cette particularité ? Selon Gilles Moyne, directeur du Centre Athénas de sauvegarde de la faune sauvage, “il y a du avoir un accident dans le patrimoine génétique de cet individu”, sans pour autant vouloir l’affirmer, faute de la confirmation d’un généticien. Il rappelle : “un accident génétique n’est pas une preuve de consanguinité”.

La population de lynx boréal sur le secteur franco-suisse n’est issue que de 15 individus, réintroduits dans les années 1970. La perte de diversité génétique de l’espèce qui en découle peut causer des dommages vitaux, comme des insuffisances cardiaques. “Il peut y avoir d’autres soucis, qui ne sont pas forcément visibles, mais plus graves pour la survie des individus” estime Michel Balanche.

22 lynx victimes de la route en 2022

“Il y a des facteurs de surmortalité de l’espèce qui sont bien plus importants que les anomalies génétiques”, tient à souligner le directeur du Centre Athénas, évoquant le braconnage et les collisions routières. Depuis le début de l’année, 22 lynx ont été tués par collision routière, contre 13 en 2021. “Une hécatombe", pour reprendre les mots de Gilles Moyne, dont l'association offre aux communes la possibilité d'installer des panneaux de prévention routière "attention lynx". La population est aujourd’hui estimée entre 120 et 150 lynx adultes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité