"Je suis très excité, assez impatient, vivement le mois de juillet" : Romain Grégoire sélectionné à 21 ans pour son premier Tour de France

C'est officiel depuis ce mercredi 10 janvier 2024, le jeune cycliste originaire de Besançon (Doubs) participera à sa première Grande Boucle en juillet prochain. Groupama-FDJ a annoncé sa sélection aux côtés de David Gaudu.

"C'est un rêve de gosse qui se réalise", confie-t-il à France 3 Franche-Comté avant de prendre un train. Romain Grégoire participera à son premier Tour de France en juillet prochain. À six mois du départ à Florence (Italie), son équipe l'a annoncé officiellement ce mercredi 10 janvier 2024. Le jeune cycliste, originaire de Besançon (Doubs) et qui fêtera ses 21 ans le 21 janvier, fait bien partie des quatre premiers coureurs sélectionnés par la formation Groupama-FDJ pour la 111ᵉ édition de la Grande Boucle.

Un choix réfléchi et construit

Il devrait prêter main-forte à David Gaudu, 27 ans, 9ᵉ à l'arrivée lors de la précédente édition. "Je suis très excité, assez impatient, vivement le mois de juillet", reconnaît l'espoir bisontin. Même si ce n'est pas vraiment une surprise pour lui.

On en a discuté avec le staff pour voir ce qui était le mieux pour moi et pour l'équipe. C'est un choix réfléchi et construit. Il me fallait faire un des trois grands Tours et le Tour de France est celui qui correspond le mieux cette année à ma façon de courir et à la stratégie de l'équipe.

Romain Grégoire, Coureur Groupama-FDJ.

"C'est une super fierté"

"C'est rare de voir un coureur aussi jeune que lui, sélectionné dès le mois de janvier, d'habitude, il faut cravacher dur pour gagner sa place pour le Tour !", s'enthousiasme Pascal Orlandi. Le président de l'Amicale Cycliste Bisontine (ACB), le club de ses débuts, ne cache sa fierté, lui qui a vu débarquer il y a quelques années ce gamin de 12 ans aux qualités déjà incroyables. "On voyait déjà chez lui un grand coureur. Il avait pété les temps lors de la Montée de Gribaldi."

C'est une super fierté pour nous tous. Je lui prédisais plutôt le Giro cette année mais s'il est déjà sur le Tour, c'est qu'il a dû montrer de belles qualités pendant les stages de préparation.

Pascal Orlandi, président de l'Amicale Cycliste Bisontine (ACB).

Vainqueur des 4 jours de Dunkerque et du Tour du Limousin, 2ᵉ d'une étape de la Vuelta, le Tour d'Espagne, Romain Grégoire a surtout réalisé une première saison tonitruante chez les professionnels et il ne compte pas s'arrêter sur sa lancée. Le Bisontin vise clairement une victoire d'étape et pourquoi pas dès les premiers jours en Italie.

"On y va avec de grosses ambitions"

"On y va avec de grosses ambitions, avec bien sûr David Gaudu en fil rouge pour le classement général, mais aussi l'envie d'être acteurs et actifs dans les étapes, assure-t-il. Je suis dans une des meilleures formations du monde et on a une magnifique équipe sur le papier."

Romain Grégoire s'élancera le 29 juin avec un "mélange d'inquiétude, de peur et d'euphorie" mais le champion franc-comtois gardera la tête froide, promet-il "pour se concentrer sur le sportif". Ses supporters, eux, devraient être nombreux à l'encourager le 4 juillet tout le long du parcours de la 6ᵉ étape entre Mâcon et Dijon.