• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Artisanat et internet : le bon cocktail ?

Les petits éléphants en aluminium et en impression numérique de Christine Maffli, créatrice de Valentigney / © Florence Petit
Les petits éléphants en aluminium et en impression numérique de Christine Maffli, créatrice de Valentigney / © Florence Petit

Ils sont artisans et utilisent internet pour se faire connaître et vendre leurs créations, en bois ou en aluminium. Leurs sites internet leur servent de salle d’exposition et de boutique. Moins de frais, moins d’intermédiaires et une valeur ajoutée qui leur revient directement…

Par Catherine Eme-Ziri

Hugo Delavelle et Christine Maffli appliquent la même recette, et pourtant leurs parcours sont très différents. Il fabrique des tables et des chaises en noyer ou en chêne, dans la pure tradition haut-saônoise. Elle produit des objets en métal pour la maison, en intérieur ou en extérieur. Avec leurs sites internet, ils vendent partout dans le monde.


Saulnot, Haute-Saône, avec son hameau de Malval, 50 habitants

Hugo Delavelle est compagnon ébéniste, il a suivi aussi une formation de design en Allemagne. Il s’est installé ébéniste d’art chez lui, dans un hameau qui s'appelle Malval, de 50 habitants, sur la commune de Saulnot, situé au cœur de la Haute-Saône il y a 9 ans. Il emploie aujourd’hui 6 salariés et exporte ses créations dans le monde entier. Le divan en cours de fabrication dans le reportage sera expédié aux Etats-Unis. Un architecte parisien, qui apprécie son travail, lui a passé commande pour des clients américains fortunés.

Si Hugo Delavelle a fait de la publicité et de nombreux salons au début de son activité, aujourd’hui il en n'a (presque) plus besoin. Bien connu maintenant des architectes et des designers qui sont ses « prescripteurs ou donneurs d’ordre »,  les commandes affluent à son atelier. Il refuse même du travail : ses locaux sont devenus trop petits et il n’en trouve pas de nouveaux dans les environs !

Son site internet représente 30 % de ses ventes. Il lui est utile également pour présenter ses réalisations. Il est capable d'expédier en 48 heures maximum ses tabourets (sa meilleure vente)  sur mesure : essence de bois et/ou hauteur. 
Son site internet et ses pièces exceptionnelles, réalisées sur mesure.


A Valentigney, objets en métal très design

Christine Maffli, d’origine arménienne, est arrivée en France à l’âge de 20 ans. Elle est infographiste de formation. Elle travaille dans l’industrie et décide de marier les deux mondes : elle crée Vénéra Création il y a deux ans. Elle produit des objets en métal et elle utilise l’impression numérique. Métal plus impression numérique : elle pense être pionnière en France pour le mariage entre ces deux techniques. C’est surtout chez Laser Evolution qu’elle fait fabriquer ses pièces. Elle ne sort que de petites séries : des papillons, des éléphants, des tables, des décorations murales…

Elle essayé la vente dans des boutiques mais qui ne s’est pas révélée très concluante. Les magasins multipliaient le prix au moins par deux et les ventes n’étaient donc pas assez importantes. Elle utilise donc maintenant son site internet ou la vente directe.


Pour eux, l’intérêt d’internet est clair : c’est une vitrine à moindre coût, qui permet de toucher des clients potentiels dans le monde entier, sans intermédiaire, ce qui fait que la valeur ajoutée est… pour eux !

 
Artisanat et internet : le bon cocktail ?
Ils sont artisans, créateurs, designers et utilisent internet pour vendre leurs productions. Exemples en Haute-Saône avec un ébéniste d'art et à Valentigney avec une créatrice d'objets en métal Reportage : C. Eme-Ziri, F. Petit, K. Monnin et M. Loir avec en interview : Christine Maffli et Hugo Delavelle

Sur le même sujet

Bellevesvre, Mouthier, Torpes : les parents amènent des animaux à l’école pour dénoncer la fermeture d'une classe

Les + Lus