Grève du 18 octobre : Transports, écoles, fonction publique, entreprises... à quoi s’attendre en Franche-Comté ?

Les syndicats appellent à cesser le travail ce mardi 18 octobre. Au cœur des revendications, la hausse des salaires et des retraites. Le point sur les rassemblements en Franche-Comté.

Mobilisation pour l’augmentation des salaires et des retraites 

Crèches, commerces, éducation, santé, transports, énergie, banques-assurances...cette journée d'appel à la grève concernera de très nombreux secteurs en France.

Plusieurs lieux de manifestation en Franche-Comté. À Besançon, 10h30 Place Pasteur. À Lons le Saunier, Dole et Saint Claude à 17h devant la préfecture ou sous-préfecture. À Montbéliard, la mobilisation est prévue à 14h, au Champ de Foire.

Deux jours après la "Marche contre la vie chère" des partis de gauche, la CGT, et FO notamment, appellent les salariés de tous les secteurs à faire grève et manifester mardi 18 octobre pour l'augmentation des salaires et contre les réquisitions.

Dans un communiqué, la CGT réaffirme à la veille de cette journée de mobilisation son soutien aux grévistes dans les raffineries : "Ces derniers réclament avant tout le rattrapage de l’inflation et une meilleure répartition des richesses créées par les travailleuses et travailleurs, alors que des milliards d’euros de dividendes ont été versés aux actionnaires."

La question des salaires, tous secteurs confondus, sera le 18 octobre la raison principale de cet appel à cesser le travail. "Les salariés de très nombreux secteurs professionnels se mobilisent depuis des mois dans leurs entreprises ou leurs services pour revendiquer et gagner de légitimes augmentations de salaire, de meilleures conditions de travail, des emplois de qualité", écrit également la CGT.

Grève dans les transports

 

Une assemblée générale des cheminots est prévue à 9h, les salariés grévistes rejoindront ensuite le cortège à 10h30 Place Pasteur à Besançon. Du côté des prévisions, la CGT à Besançon estime qu’il y aura dans l’ensemble de la profession "un tiers des cheminots en grève". Davantage chez les conducteurs et contrôleurs "ça devrait être un cheminot sur deux". La question de la hausse des salaires sera là aussi au cœur des revendications. "Ça sera très certainement un grève plus forte que celle du 29 septembre," conclut la CGT cheminots.

Trafic perturbé à la SNCF

Le trafic sera perturbé annonce la SNCF Bourgogne Franche-Comté. Des perturbations sont à prévoir dès lundi 7 octobre, à partir de 17h. La SNCF conseille aux voyageurs de différer les déplacements et de vérifier les horaires des trains avant de se rendre en gare.

   Mouvement de grève dans les lycées professionnels

Dans l’éducation nationale, les personnels grévistes sont appelés à se rassembler mardi 18 octobre à 10h devant chaque lycée professionnel. Un rassemblement de l’académie sera ensuite organisé à 15h, place du 8 septembre, à Besançon.

L’opposition à la réforme du lycée professionnel

Parmi les revendications qui concerne la réforme du lycée professionnel : l’opposition à l’augmentation des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP). En septembre dernier, Emmanuel Macron avait déclaré qu’il voulait augmenter les temps de stages. "Avoir un système qui se rapproche de l'apprentissage", ce "qui suppose de repenser ensemble une meilleure organisation du temps d'apprentissage scolaire pendant la période", avait dit le président de la République aux Sables d’Olonne (Vendée).

L’inquiétude grandit chez les professeurs en lycée professionnel qui voient là une diminution de leurs heures d’enseignement et à terme une menace pour leur métier.

"Ce projet constitue un recul sans précédent du service public d’Éducation. C’est l’abandon de toute ambition scolaire pour nos élèves. C’est aussi la transformation en profondeur du métier de professeur de lycée professionnel qui est en jeu", indique-le SNU.EP, le syndicat de l’enseignement professionnel.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité