Pays de Montbéliard : Qui est Welp, cet industriel allemand qui compte racheter l’ancien berceau de PSA Peugeot-Citroën ?

Publié le
Écrit par France 3 Franche-Comté
L'ancien site Peugeot PSA d'Hérimoncourt, près de Montbéliard (Doubs), va être racheté par le groupe allemand Welp, fabricant de véhicules blindés et intérieurs de Bugatti.
L'ancien site Peugeot PSA d'Hérimoncourt, près de Montbéliard (Doubs), va être racheté par le groupe allemand Welp, fabricant de véhicules blindés et intérieurs de Bugatti. © LIONEL VADAM / L'EST REPUBLICAIN / MAXPPP

Le sous-traitant automobile Welp pourrait racheter les bâtiments de l’ancienne usine PSA Peugeot-Citroën, à Hérimoncourt dans le Doubs.

A Hérimoncourt (Doubs), c’est un site historique industriel qui pourrait être repris. Près de Montbéliard, l’ancien berceau de PSA Peugeot-Citroën (désormais Stellantis) sera investi par Welp. Cet industriel allemand est un sous-traitant automobile spécialisé dans les véhicules blindés et les intérieurs des voitures Bugatti.

Lors d’une réunion, qui s’est déroulée jeudi 2 décembre, le groupe a détaillé son projet. La volonté du repreneur allemand est bien d’ « acheter les 13500m² du site, dont les 7000m² de bâtiments », confie le député LREM Frédéric Barbier à L’Est Républicain, lors de cette réunion, à laquelle ont assisté la maire d’Hérimoncourt Marie-France Bottarlini, le président de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) Charles Demouge, le représentant de Stellantis Jean-Charles Lefebvre et bien sûr les dirigeants de Welp.

Reprise d’activité d’ici automne 2022

Hérimoncourt, c’est un site stratégique pour Welp. L’intérieur des voitures de luxe de Bugatti est fabriqué par ce sous-traitant. Ainsi, les sièges par exemple, pourraient être fabriqués avec le savoir-faire de la filière cuir du Pays de Montbéliard. Ce qui va dans le sens d’une réindustrialisation de la région.

Welp compte commencer son activité en automne 2022. Le groupe injecterait 2,5 millions d’euros d’investissement pour la rénovation du site, ainsi que « deux enveloppes de 800 000 euros pour l’achat de matériels et de machines » d’après les informations de nos confrères de L’Est Républicain.

Jusqu'à 100 emplois d'ici 2024

En janvier 2019, PSA avait annoncé abandonner l’usine de 9 hectares, évoquant une centralisation de son activité recyclage à Vesoul. La nouvelle avait bouleversé le Nord Franche-Comté. Quelques semaines plus tard, c’est le groupe Welp qui s’était positionné, promettant de créer jusqu’à 200 emplois. Pour l’instant, une quarantaine d’emplois serait créée, et entre 80 et 100 emplois seraient prévus d’ici 2024.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.