Pour montrer leur désaccord avec la direction du FCSM, une centaine d'ultras sochaliens se sont réunis sur le parking pendant le match.

Habituée à sauter et à chanter le vendredi soir à 20h00, une grande partie des ultras du FCSM n'a pas pris place en tribune pour assister à la victoire des Jaune et Bleu face à Orléans (3-2). Pour protester contre Wing Sang Li, le président chinois du club, la Tribune Nord Sochaux, les Bonal Boys, planète-sochaux.com et le collectif naissant "sociochaux" sont restés sur le parking. Le nombre espéré de 200 participants n'a pas été atteint. 

Entre 18h00 et 20h00, les supporters ont parlé avenir et projets en commun. Le président du kop TNS a tenu à préciser que ce mouvement était avant tout pacifique. 

Depuis le début de la saison, une banderole est déployée à la 20e minute de jeu de chaque match à domicile. Cette fois-ci, les ultras ont craqué des fumigènes aux abords du stade pour se faire entendre. 

6 486 spectateurs étaient tout de même en tribune. De leur côté, les différents groupes grévistes réfléchissent dores-et-déjà à une prochaine manifestation. 
 

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité