Près de 7 tonnes de cannabis et 13 tonnes de tabac de contrebande interceptées par les douaniers en Franche-Comté en 2023

Les douanes de Franche-Comté ont communiqué leur bilan pour l'année 2023. Avec des saisies records de stupéfiants, en hausse de 26% par rapport à 2022. Les douaniers ont également intercepté de nombreuses quantités de tabac de contrebande et des articles de contrefaçon.

Les chiffres sont impressionnants et disent l'étendue du trafic. Même si les prises n'atteignent pas les records atteints à la frontière espagnole, les douaniers de Franche-Comté ont tout de même mis la main sur 6,7 tonnes de cannabis l'an passé. Valeur totale de la marchandise sur le marché illicite : 35 millions d'euros !

Des saisies qui sont surtout en hausse de 26 % par rapport à 2022. "Une tendance qui se confirme depuis quelques années : les saisies d’ampleur se poursuivent", précisent les services douaniers dans un communiqué ce mardi 21 mai 2024. Car les agents franc-comtois ont également intercepté pas moins de 12,7 tonnes de tabac de contrebande, soit l’équivalent de 635 000 paquets de cigarettes d’une valeur estimée à 5 millions d'euros.

Des saisies spectaculaires

Avec des affaires très marquantes. Dans la nuit du 17 mars 2023, la brigade de Lons-le-Saunier a eu ainsi du flair en contrôlant cet ensemble routier espagnol qui circulait sur l’autoroute A39. À bord, ils ont découvert 1,2 tonne de pollen de cannabis. Le chauffeur a été condamné par le tribunal judiciaire de Lons-le-Saunier à 30 mois d’emprisonnement. Une interdiction définitive du territoire a également été prononcée ainsi qu’une amende douanière de 3,6 millions d’euros.

Le 24 août, ce sont 12 tonnes de cigarettes qui ont été découvertes dans le Doubs, dans la remorque d'un poids lourd circulant sur l'autoroute A36, en provenance du sud de la France. Près de 600 000 cartouches ont été confisquées. Une instruction judiciaire a été ouverte par le Parquet de Besançon.

Le 29 septembre, la brigade des Rousses (Jura), en mission sur les axes non gardés de la frontière franco-suisse, a arrêté une fourgonnette française. À l’intérieur, un chargement de 7 400 "puffs". Des cigarettes électroniques jetables importées illégalement qui ne respectaient pas les normes en matière d’étiquetage. La marchandise a été aussitôt saisie et analysée en laboratoire. Le taux de nicotine contenu dans ces "puffs" était supérieur à la norme autorisée, ce qui rendait ces produits dangereux pour la santé.

Le 21 décembre, enfin, la brigade de Delle (Territoire de Belfort) a procédé au contrôle d’un poids lourd qui déclarait transporter des masques de protection individuelle à destination de l’Allemagne. La vérification du chargement leur a permis de trouver près de 525kg d’herbe de cannabis dissimulés entre les cartons de masques chirurgicaux. Une instruction judiciaire a été ouverte par le Parquet de Belfort.

Sur tous les fronts

Des prises qui ne se limitent pas aux seuls stupéfiants et tabac de contrebande. Les douaniers de la région ont aussi confisqué 8 300 articles de contrefaçons, dont plus de 1700 jeux et jouets "pouvant présenter un risque pour les consommateurs." 

Dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment, ils ont intercepté pas moins d'1,1 million d'euros non déclarés et récupéré près de 4,8 millions d'euros de droits et taxes redressés sur les produits importés "afin de garantir une concurrence équilibrée entre les entreprises", souligne le communiqué.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité