Sécheresse : Arroser son potager, remplir sa piscine... quels sont les différents seuils d'alerte et quelles conséquences sur l’usage de l’eau ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par S.H.

Alerte, alerte renforcée voire "crise"... Les restrictions d’eau s’accumulent en France en raison de la sécheresse. En Franche-Comté, le Jura et le Haut-Doubs sont même en crise. La mesure pourrait s'étendre à tout le Doubs et au Territoire de Belfort.

« Cette sécheresse est la plus grave jamais enregistrée dans notre pays », déclare la Première ministre Élisabeth Borne, ce vendredi 5 août. Et pour cause, d’après Météo France, le mois de juillet 2022 a été le mois de juillet le plus sec depuis 1959. Et cette situation pourrait durer encore une quinzaine de jours. Des raisons qui ont sans doute poussé Matignon à activer la cellule interministérielle de crise. Une manière d’économiser les ressources en eau.

Dans l’ensemble du territoire, des dispositions ont déjà été prises face à la sécheresse. Au 5 août, 62 départements sont en état de « crise », le plus haut niveau d’alerte jamais atteint. En Franche-Comté, le Haut-Doubs et le Jura sont concernés par ces consignes préfectorales. A partir du 10 août, l'ensemble du département du Doubs passera au seuil « crise », le niveau 3. Le Territoire de Belfort pourrait aussi bientôt basculer à ce dernier niveau. Quelles sont les conséquences sur l’usage de l’eau ?

Niveau 3 : « Crise »

Arrosage

  • L’arrosage des espaces verts, ainsi que les pelouses, massifs fleuris, etc. est interdit.
  • L’arrosage des jardins potagers entre 9h et 20h est interdit.
  • L’arrosage des terrains de sports est interdit. Celui des golfs aussi, sauf les greens entre 20h et 8h (la seule condition est de ne pas utiliser plus des 30 % des volumes d’eau habituels).
  • Pour les agriculteurs, les cultures ne peuvent être irriguées, ni par aspersion, ni par irrigation localisée (goutte-à-goutte). Pour les semences, les plantes
    ornementales et le maraîchage, l'irrigation est interdite de 9h à 20h.

Piscine

  • Remplir et vidanger sa piscine privée est interdit.
  • Pour les piscines publiques, le renouvellement, le remplissage et la vidange doivent être soumis à l’autorisation de l’ARS.

Nettoyage et autres usages de l’eau

  • Il est interdit de laver son véhicule à la maison ou de le faire faire par un professionnel.
  • Il en est de même pour les façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées.
  • Seuls les prélèvements d’eau prioritaires sont autorisés (comme l’alimentation en eau potable).

Ces mesures ne s'appliquent pas en cas d'usage d'eau de pluie ou d'eau récupérée. En outre, l'abreuvage des animaux est toujours autorisée. Sur l'ensemble du territoire, 62 départements sont en crise, sur les 93 concernés par des restrictions d'eau. Les 31 restants sont soumis à des contraintes plus ou moins strictes au niveau 1 ou  2, soit en seuil d'alerte et en seuil d'alerte renforcée. 

En Franche-Comté, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort sont au niveau 2 « Alerte renforcée », pour l'instant.

Niveau 2 : Alerte renforcée

Arrosage

  • L’arrosage des espaces verts est interdit (excepté pour les jeunes arbres de moins d’un an, l'arrosage est possible entre 20h et 8h).
  • L’arrosage est interdit entre 9h et 20h pour les potagers.
  • L’arrosage des terrains de sports et des golfs est interdit entre 9h et 20h.
  • Pour les agriculteurs, les cultures peuvent être irriguées par aspersion entre 20h et 9h. Et pas de restrictions pour l'irrigation localisée (goutte-à-goutte).

Piscine

  • Remplir et vidanger sa piscine privée est interdit, sauf pour une mise à niveau ou un premier remplissage si le chantier a débuté avant les premières restrictions.
  • Pour les piscines publiques, la vidange doit être soumise à l’autorisation de l’ARS.

Nettoyage et autres usages de l’eau

  • Il est interdit de laver son véhicule à la maison, sauf avec un matériel de haute pression.
  • II est interdit de laver façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise
    de nettoyage professionnel.
  • Seuls les prélèvements d’eau prioritaires sont autorisés (comme l’alimentation en eau potable).

En Franche-Comté, aucun département n'est concerné par le niveau 1, seuil d'alerte le plus bas qui entraîne également des restrictions en matière d'eau.

Niveau 1 : Alerte

Arrosage

  • L’arrosage des pelouses, massifs fleuris et potagers est interdit entre 11h et 18h.
  • L'arrosage des espaces verts est interdit (excepté pour les jeunes arbres de moins d’un an, l'arrosage est possible entre 20h et 8h).
  • L’arrosage des terrains de sports est interdit entre 11h et 18h.
  • L’arrosage des golfs est interdit entre 8h et 20h.
  • Pour les agriculteurs, les cultures peuvent être irriguées par aspersion entre 18h et 11h. Et pas de restrictions pour l'irrigation localisée (goutte-à-goutte).

Piscine

  • Remplir et vidanger sa piscine privée est interdit, sauf pour une mise à niveau ou un premier remplissage si le chantier a débuté avant les premières restrictions.
  • Pour les piscines publiques, la vidange doit être soumise à l’autorisation de l’ARS.

Nettoyage et autres usages de l’eau

  • Il est interdit de laver son véhicule à la maison, sauf avec un matériel de haute pression.
  • II est interdit de laver façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise
    de nettoyage professionnel.
  • Seuls les prélèvements d’eau prioritaires sont autorisés (comme l’alimentation en eau potable).

Toutes les restrictions peuvent être retrouvées sur le site du ministère de la Transition écologique. En raison de la « situation critique », si ces mesures ne sont pas respectées, des sanctions sont prévues et peuvent aller jusqu’à 1500€. D'après la Préfecture du Territoire de Belfort, en cas de récidive, l'amende pourra être majorée à 3000€ et peut même atteindre 7000€. Des contrôles quotidiens seront effectués par la police de l'environnement.