Elections régionales 2015 : le PS résiste en Bourgogne

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.
La Bourgogne Franche-Comté a élu la socialiste Marie-Guite Dufay à la tête de la nouvelle grande région.
La Bourgogne Franche-Comté a élu la socialiste Marie-Guite Dufay à la tête de la nouvelle grande région. © Yoann Etienne

Grâce à l’élection de Marie-Guite Dufay, la gauche remporte la présidence de la future grande région Bourgogne Franche-Comté. Mais, la situation est contrastée selon les départements bourguignons.


Marie-Guite Dufay est arrivée en tête dans la Nièvre et en Saône-et-Loire au second tour des élections régionales.
En revanche, c’est le Front national qui a recueilli le plus de suffrages dans l’Yonne et la droite républicaine qui est arrivée en tête en Côte-d’Or.

Autrement dit, ce sont trois partis qui se partagent désormais le terrain politique en Bourgogne, à l’image de ce qui se passe dans la grande région et dans l’Hexagone.

durée de la vidéo: 01 min 36
Elections régionales 2015 : le PS résiste en Bourgogne

En Côte-d'Or, la droite a recueilli la majorité des suffrages
C'est le seul département de Bourgogne où la liste LR-UDI menée par François Sauvadet est arrivée en tête : la Côte-d'Or. La liste UDI/LR obtient 38.54% des suffrages devançant le PS et le FN.

Dans la Nièvre, la gauche s'impose au second tour des régionales
Le second tour a été marqué par un sursaut républicain face au Front national. La gauche a ainsi bénéficié des réserves des voix de gauche dans la Nièvre.

Sophie Montel, la candidate du FN, est arrivée en tête dans l'Yonne
Le Front National est arrivé largement en tête dans le département de l'Yonne où il recueille plus de 37% des voix.

En Saône-et-Loire, la gauche devance la droite LR-UDI
Le second tour des élections régionales s’est conclu par une victoire pour la gauche et une déconvenue pour la liste LR-UDI.




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.