• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ensemble c’est mieux !

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 10h50
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

L'Adie : accéder au microcrédit en Bourgogne-Franche-Comté avec 9H50 le matin

L'Adie : le microcrédit pour aider à la création d'entreprise / © Pixabay
L'Adie : le microcrédit pour aider à la création d'entreprise / © Pixabay

L'Adie accompagne les personnes exclues du système bancaire dans la création de leur entreprise. Elle leur propose des microcrédits et un soutien personnalisé. Sébastien Morel, directeur de l'Adie, est l'invité de la matinale du mercredi 18 octobre 2017.

Par Fatima Larbi

Revoir l'émission

622 emplois créés ou maintenus grâce à l'Adie dans la région, en 2015


►Qu’est-ce que l’Adie (Association pour le droit à l’initiative)

L’Adie est une association reconnue d’utilité publique, habilitée à délivrer des prêts. Grâce au microcrédit, elle aide des personnes, en dehors du marché du travail et du système bancaire classique, à créer leur entreprise et leur propre emploi. Elle s’adresse aussi aux salariés ayant besoin d’aide pour retrouver un emploi ou se maintenir dans l’emploi. C’est le premier organisme de microcrédits en France.
C’est une association à but non lucratif dont la vocation est la gestion de produits financiers.
Créée en 1989 par l’économiste Maria Nowak, l’Adie s’inspire de l’expérience de la Grameen Bank, créée au Bengladesh par le prix Nobel Muhammad Yunus, qui ouvre l’accès à l’emprunt aux plus pauvres.

►Le microcrédit

Le microcrédit consiste en l'attribution de prêts de faible montant à des personnes qui ne peuvent pas accéder aux prêts bancaires classiques. Le microcrédit est surtout en progression dans les "pays en développement"  favorisant l'activité et la création de richesses, mais il se pratique aussi dans les pays développés. Aujourd’hui dans le monde, des millions de personnes vivent de leur travail grâce à ce type de financement.
L'Adie s'inspire de l'expérience de la Grameen Bank crée au Bengladesh / © Pixabay
L'Adie s'inspire de l'expérience de la Grameen Bank crée au Bengladesh / © Pixabay


►Le rôle de l’Adie

Elle propose différentes aides

Microcrédit professionnel et financements complémentaires

Cette aide est destinée à la création et au développement de petites entreprises grâce au microcrédit. Elle est destinée aux créateurs d’entreprises qui n’ont pas accès au crédit bancaire. 
•Pour obtenir le prêt, le porteur de projet rencontre un conseiller de l’Adie qui analyse le projet et instruit le dossier pour l’obtention du prêt. Si le microcrédit est accordé, il le suit pour l’aider dans la réalisation du projet et ainsi sécuriser la création d’entreprise.
•Le microcrédit peut aller jusqu’à 10 000  euros et est remboursables en 36 mois maximum.
•Les taux d'intérêt pratiqués sont
7,53 % (taux fixe) pour un microcrédit entre 500 € et 6000
6,69 % (taux fixe) pour un microcrédit entre 6 001 € et 10 000 €.

D'autres financements peuvent compléter ce dispositif :
•Les prêts d'honneur qui peuvent aller  jusqu'à 3 000 €, avec un taux de 0%, remboursables sur 60 mois maximum.
•L’Adie est aussi un des pionniers du crowdfunding, dès 2005 elle a eu recours à la finance participative.
Ces financements sont destinés à tout type d’activité (vente sur les marchés, services aux particuliers et aux entreprises, artisanat, commerce, restauration, etc.) et à tout type de statut ou régime d’entreprise (auto-entrepreneur, entreprise individuelle, etc.).

379 microcrédit professionnels ont été accordés en Bourgogne Franche-Comté en 2015

Un microcrédit personnel pour l’emploi salarié
Un microcrédit personnel pour l’emploi salarié

Microcrédit personnel pour l’emploi salarié
Il s’agit d’une aide d’urgence pour accéder ou conserver un emploi salarié. Elle est aussi destinée aux  personnes qui ne peuvent pas obtenir de crédit auprès d'une banque.
La somme prêtée peut aller jusqu’à 5000 euros avec une durée de remboursement entre 6 et 36 mois. Elle peut financer :
-l'achat, la réparation ou la location d'un véhicule (voiture, deux roues, etc.)
-le permis de conduire (B, poids-lourds)
-un déménagement
-une formation professionnelle…
156 microcrédits pour l’emploi salarié ont été accordés en Bourgogne Franche-Comté en 2015

Des solutions de micro- assurances
Créée en 2008, cette offre est destinée aux créateurs d’entreprises financés par l’association pour couvrir la responsabilité civile professionnelle, les locaux professionnels, la protection financière en cas d’arrêt de l’activité…

La micro franchise solidaire
Créée en 2011, elle propose une solution clé en main à des créateurs d’entreprises qui n’ont pas d’idées ou  ne veulent pas le faire seuls. Ils peuvent se lancer dans la création d’entreprise en s’appuyant sur une activité déjà existante qui a fait ses preuves.

►Qui fait appel à l’Adie


L’Adie s’adresse à un public exclu du système bancaire traditionnel. Souvent les personnes qui s’adressent à l’association se sont vu refuser un prêt par plusieurs banques. Le plus souvent, ils viennent de zones où le chômage est important : les zones rurales et les quartiers en difficulté des villes. Pour la plupart ils sont très jeunes moins de 25 ans ou ont passé 55 ans
En 2015, en Bourgogne-Franche-Comté :
34% de ceux qui ont demandé un microcrédit professionnel sont des femmes
30% sont des séniors
18% vivent dans un quartier prioritaire
56% sont bénéficiaires de minima sociaux et 42% n’ont pas de diplôme


►L’accompagnement par un réseau de bénévoles


Pour l’Adie, le financement d’un projet n’est pas suffisant. Souvent les créateurs d’entreprise qui la sollicite n’ont pas les moyens de faire appel à des services couteux : comptabilité, réglementation, stratégie commerciale… Elle propose donc aux créateurs d’entreprise qu’elle finance un accompagnement gratuit et de qualité avec des formations collectives et des suivis personnalisés.
Pour cela elle dispose de conseillers et a besoin de bénévoles pour soutenir les demandeurs et favoriser la réussite de leurs projets.
L'Adie : un réseau de bénévoles
L'Adie : un réseau de bénévoles


En Bourgogne-Franche-Comté, l’Adie compte 13 salariés et 38 bénévoles
En 2015, le taux de pérennité des entreprises créées est de 70%.et le taux d’insertion des personnes 2 ans après leur aide est de 84%.

Pour renforcer cet accompagnement l’Adie a besoin de bénévoles. Sébastien Morel, directeur de l’Adie bourgogne-Franche-Comté, est l’invité de la matinale.



Des recettes effrayantes pour Halloween


A l’occasion de la fête d’Halloween, Muriel Arcos nous apprend à cuisiner autour de la citrouille et du potiron. Des recettes « effrayantes »  où les vampires, les squelettes et les sorcières seront les vedettes.
Cuisiner pour fêter Halloween / © Pixabay
Cuisiner pour fêter Halloween / © Pixabay

Les petits et les grands vont se régaler !

C’est votre tour est à Alise-Sainte-Reine


François Marie Lapchine nous emmène à Alise-Sainte-Reine, en Côte d’or, à deux pas des fouilles archéologique d’Alésia.
Chez les Monnin on est potier de père en fils. David, potier et céramiste, est Installé depuis une dizaine d'années dans le village. Il réalise, des vases, des pots, des assiettes, et même des amphores, pour une clientèle locale, et touristique.
Les 21 et 22 octobre prochains, il participera au septième Salon des Métiers d'Artisanat, à Venarey les Laumes.












A lire aussi

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création