9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

A l'occasion de la semaine du cerveau, rencontrez les chercheurs !

Qu'avons-nous dans la tête ? Pour mieux comprendre ce qui s'y passe, comment, pourquoi, rendez-vous dans l'une des animations prévues dans le cadre de la vingtième semaine du cerveau.

Par C.R.

► Semaine du cerveau du 12 au 18 mars

Elle est organisée chaque année au mois de mars, depuis 1998. C'est donc la vingtième édition, toujours coordonnée par la Société des Neurosciences
Elle se déroule simultanément dans près de 100 pays et plus de 40 villes en France, pour sensibiliser le public à l’importance de la recherche sur le cerveau.

C’est l’occasion pour des chercheurs, médecins et étudiants bénévoles, de "partager les avancées obtenues dans les laboratoires de recherche en neurosciences, d'en présenter les enjeux pour la connaissance du cerveau et les implications pour notre société". 
Chaque année, plus de 35 000 personnes y participent.

• Au programme dans la région :

- un café des sciences, le samedi 17 Mars de 14 h 30 à 16 h 30, à Clénay près de Dijon.
Avec des conférences des docteurs Benoît Delpont (neurologue CHU Dijon) et Lionel Brétillon (chercheur INRA Dijon) sur les maladies neurodégénératives et la dégénérescence maculaire liée à l’âge.
Ils expliqueront où en sont nos connaissances sur ces maladies, quels sont les traitements actuels et les pistes pour l'avenir.

- un atelier, dimanche 18 mars, de 14 h à 18 h, au centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation (CSGA) à Dijon.

- un atelier sur le thème des émotions à Besançon, animé par Damien Gabriel et Guillaume Bertrand. 

- un café des sciences, jeudi 15 mars de 19 h à 21 h, au pôle Numerica à Montbéliard. 
Philipp Gorwood et Marie Jauffret-Roustide, tous deux de l'Inserm, interviendront avec un médecin addictologue et un représentant d'une association de patients, sur les addictions, leurs mécanismes, les facteurs de vulnérabilité génétique, sociétaux et environnementaux et la prévention. 

• L'Expérimentarium à Dijon


Les jeunes chercheurs de l'université de Bourgogne qui travaillent de près ou de loin sur le cerveau, les neurones, les sciences cognitives, attendent le public le dimanche 18 mars 2018 à Dijon, pour un "Expérimentarium spécial cerveau".

"Initié en 2001 par l'université de Bourgogne (uB), l'Experimentarium est organisé par la Mission Culture Scientifique de l'uB, avec, pour cette édition, la complicité d'étudiants de licence biologie-géologie de l'uB."

► Au sommaire également ce vendredi


• L'ouverture de la pêche

Dans les eaux de 1ère catégorie, l'ouverture générale est fixée cette année du 10 mars au 16 septembre 2018. Rappelons qu'en France, toute personne qui désire pêcher dans les cours d’eau du domaine public doit obligatoirement se munir d’une carte de pêche.

Notre invité, Nicolas Germain, pêcheur et blogueur jurassienconseille à ceux qui pratiquent leur loisir régulièrement, de prendre la carte annuelle « personne majeure». Il existe des cartes découverte, hebdomadaire et journalière.

Pour connaître les horaires, les sociétés de pêche, les parcours et les dates, il est indispensable de se renseigner sur le site de la fédération et de génération pêche.


• La chronique musiques actuelles


Maryline Barate vous propose de découvrir Gliz, un groupe de rock dont les membres vivent dans le Jura et à Besançon. Voici leur clip "Only sunday".

Depuis leurs débuts en 2014, ces trois musiciens veulent sortir des sentiers battus. Ca marche bien pour eux en ce moment, voici les dates pour aller les voir dans la région :
les 9 et 10 mars à la Vapeur à Dijon, le 17 mars à Lamoura, le 5 avril au Silex d’Auxerre, au FIMU de Belfort en mai. Et dans des festivals cet été au Catalpa d’Auxerre, à Lournand en Saône-et-Loire ou encore à Beaune fin août.

• C'est votre tour

Adrien Gavazzi est à Besançon où il rend visite à un luthier bisontin spécialisé dans l’amplification des violons et contrebasses. Il a fourni des instruments à Didier Lockwood ou Miles Davis. 



A lire aussi

Projet de revenu de base dans la Nièvre.