9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Une résidence pour seniors loge gratuitement un étudiant en Bourgogne-Franche-Comté

La résidence "Art du temps" propose un logement à un étudiant contre du temps auprès des personnes âgées / © Pixabay
La résidence "Art du temps" propose un logement à un étudiant contre du temps auprès des personnes âgées / © Pixabay

A Besançon, la résidence pour seniors "Art du Temps" propose un logement gratuit aux étudiants. La contre-partie, consacrer un peu de temps aux personnes âgées. Un test qui devrait s’étendre aux autres résidences de ce groupe en France.

Par Fatima Larbi

Revoir l'émission

"Un lieu intergénérationnel crée toujours de la magie"

Sandrine Sigonney, directrice de la résidence "Art du temps" à Besançon

Alors qu’au début du vingtième siècle plusieurs générations vivaient sous le même toit, Aujourd’hui les familles sont plus petites, les jeunes et les moins jeunes ont moins l’occasion de se croiser.
Pour y remédier, ces dernières années des initiatives ont vu le jour permettant aux jeunes de se loger à moindre coût et aux personnes âgées de rester en contact avec la jeunesse. En France de nombreuses initiatives ont vu le jour. Des résidences intergénérationnelles, une idée née en Espagne en 1997, permettent aux habitants d’échanger des services, comme du bricolage contre une garde d’enfants. Des colocations permettant à des jeunes d’habiter chez une personne une personne âgée pour un loyer modique moyennant quelques services rendus.
Le logement intergénérationnel, une solution pour rompre la solitude des personnes âgées et permettre à un jeune étudiant ou apprenti de trouver un logement / © DR
Le logement intergénérationnel, une solution pour rompre la solitude des personnes âgées et permettre à un jeune étudiant ou apprenti de trouver un logement / © DR

S’inspirant d’un autre modèle qui a vu le jour aux Pays-Bas, un nouveau concept se met en place en France. Des résidences pour personnes âgées proposent un logement à des étudiants en échange d’un peu de temps consacré aux personnes âgées.
C’est le cas de la résidence pour personne âgée "Art du temps", à Besançon, qui vient de sélectionner une étudiante.

Une première expérience au Pays Bas en 2014


En 2014, l’association "Humanitas" décide de réunir des personnes âgées isolées et des étudiants ayant besoin de logement. Dans une maison de retraite de Deventer, des étudiants bénéficient d’un logement gratuit en échange de quelques heures en compagnie des seniors. Les étudiants font des économies conséquentes et les personnes âgée peuvent côtoyer des  jeunes, rompre leur isolement.

Un test à Besançon en 2018


Le groupe Domitys, spécialiste de Résidences Seniors,  s’est inspiré de l’exemple néerlandais et tente l’expérience dans une dizaine de ses résidences dont celle de Besançon, ouverte depuis avril. Une résidence-services non médicalisée qui accueille actuellement 6o personnes âgées et compte 20 salariés.


 "Je suis enthousiaste et fière d’avoir été choisie pour mettre en place ce projet" - Sandrine Sigonney directrice résidence Art du temps à Besançon

En échange d’un logement meublé de 40 mètres carrés au sein de la résidence, l’étudiant doit accorder 39 heures par mois aux résidents, en fonction de ses disponibilités. Participer à des jeux, organiser des anniversaires, organiser des soirées ou tout simplement être ensemble et discuter, des propositions différentes de celles d’un animateur ou d’un soignant. Un plus pour les résidents.

Après un appel à candidature sur les réseaux sociaux et les structures étudiantes proposant un CDD de 6 à 10 mois, le temps d’expérimenter le concept avant de le lancer à plus grande échelle. Une étudiante algérienne, à Besançon dans le cadre du programme Erasmus, vient d’être retenue. Nour, c’est son prénom, est une jeune femme qui a l’expérience de l’engagement associatif dans son pays où elle a travaillé avec des seniors et des enfants. Elle est aussi musicienne. Elle joue de la musique arabo-andalouse et participe à une chorale. Autant de compétences et de hobbies qu’elle pourra partager avec les personnes âgées qui semblent déjà satisfaite.
Un moyen pour que les générations se retrouvent / © France 3
Un moyen pour que les générations se retrouvent / © France 3

"Cela fait une semaine qu’elle est avec nous et les résidents  recherchent sa présence… "
Sandrine Sigonney,  directrice résidence Art du temps à Besançon est l’invitée de la matinale est l'invitée de la matinale.


Les autres thèmes de 9H50 le matin du 01 février 2018


•Chronique juridique


Le 9 janvier 2018, lors du comité interministériel de la sécurité routière, le premier ministre a annoncé des mesures afin de réformer en profondeur le comportement des conducteurs et sauver des vies sur la route :
-Abaisser la vitesse sur les routes qui doit passer de 90 à 80 Km heures à partir du 1 juillet 2018
- Lutter contre l’alcool et les stupéfiants au volant en multipliant l’usage des dispositifs éthylotests anti démarrage
- Lutter contre l’usage du téléphone au volant en permettant aux forces de retirer le permis de conduire lors d’une infraction.
- Renforcer la protection des piétons en sécurisant les passages piétons  et la possibilité de constater les infractions par vidéo.
La baisse de la vitesse maximale autorisée de 90 km/h à 80 km/h a été expérimentée dans l'Yonne et la Nièvre. / © Murielle Rousselin
La baisse de la vitesse maximale autorisée de 90 km/h à 80 km/h a été expérimentée dans l'Yonne et la Nièvre. / © Murielle Rousselin
Le point avec notre chroniqueur, Fabien Kovac, avocat au barreau de Dijon.

•Chronique littérature jeunesse


Le thème de la chronique du jour est la photo. Tiphaine Pfeiffer nous propose des livres qui permettent aux enfants, même très jeunes, de s’initier à cet art.
Des livres permettent aux enfants, même très jeunes, de s’initier à la photo / © Pixabay
Des livres permettent aux enfants, même très jeunes, de s’initier à la photo / © Pixabay


-L’éditeur franc-comtois, "Chocolat jeunesse" propose de vrais livres photos au tout petit. "Ma maman et moi", "A l’eau", "En plein vol", des ouvrages dont les héros sont les animaux.
-Pour les bébés, "Caché-Trouvé" aux éditions "Loulou et Cie" met face à face une photo de bébé et une autre d’un objet qui lui est familier.
-"Tic tac", est un livre de la collection "Pont des arts" aux éditions "l’élan vert". Une collection créée pour faire aimer l’art aux enfants.
-Pour les enfants à partir de 5 ans, "ABC Ville" de Francesco Acerbis, photo reporter, aux éditions "Sarbacane" est un livre de photographie, d’architecture urbaine et en même temps c’est aussi un jeu  pour apprendre à lire.

•C’est votre tour est aux Moussières dans le Jura


Amélie Douay nous emmène dans le Jura, dans le village des Moussières à la découverte d’une nouvelle discipline le ski-Joering.
Jérôme et Laurence Médard, propriétaire du poney-club Cernaise sont de fervents défenseurs de l’équitation au naturel. Dès que la neige apparaît dans le Haut Jura, ils proposent du ski-Joering.
 Le ski-Joering. aux Moussières dans le Jura
Le ski-Joering. aux Moussières dans le Jura
Une discipline originaire de scandinavie qui a le vent en poupe dans nos montagnes depuis une dizaine d’années. Comme le chien de traîneau il s’agit d’un sport de glisse tracté par un animal, en l’occurrence des poneys. Plus petit que les chevaux, ils impressionnent moins les skieurs qui viennent s’initier… car ici pas besoin d’être cavalier pour découvrir cette discipline équestre, en revanche quelques bases en ski sont recommandées pour pouvoir se promener dans le massif du Haut Jura.

•A la Une le Châtillonnais et l’Auxois


Le Châtillonnais et l’Auxois est un journal hebdomadaire  fondé en 1807 et diffusé principalement en Côte-d'Or. Son siège social est à Châtillon-sur-Seine. David Vermassen, rédacteur en chef, commente l'actualité dans la matinale.























A lire aussi

Prévention de l'obésité dans l'Yonne